TURQUIE. La police attaque la commémoration des victimes de la gare d’Ankara

0
180
ANKARA – À l’occasion de l’anniversaire du massacre d’Ankara du 10 octobre 2015, au cours duquel 104 personnes ont perdu la vie à la suite d’une bombe posée par l’État islamique, la police a attaqué la foule qui voulait commémorer les victimes. Le parvis de la gare d’Ankara, où l’événement devait commencer par une minute de silence à 10h04, heure du massacre, était encerclé par des centaines de policiers.
 
La police, qui avait une liste en main, a déclaré qu’à l’exception des familles de ceux qui ont perdu la vie personne ne pouvait participer à la commémoration des victimes. Un groupe voulant entrer dans la zone depuis le carrefour des transports a été attaqué par la police turque qui a arrêté de nombreuses personnes en les traînant au sol.
 
Massacre d’Ankara
 
L’attentat à la bombe du 10 octobre 2015, dans lequel deux kamikazes appartenant à l’État islamique (DAECH / ISIS) se sont fait exploser au milieu d’une foule composée essentiellement des sympathisants de la gauche et des Kurdes, a été l’attaque terroriste la plus meurtrière de l’histoire turque moderne avec 109 morts et des centaines de blessés.
Il a suivi les attentats du 5 juillet à Diyarbakır et celui contre un groupe de jeunes socialistes de la ville de Suruç en Turquie qui planifiaient un voyage de solidarité pour la ville kurde de Kobanê, en Syrie, le 20 juillet, dans laquelle 33 personnes ont été tuées et 104 blessées.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici