Hommage à Yilmaz Guney

0
170
Les Kurdes rendent hommage au cinéaste kurde Yilmaz Güney qui nous a quittés il y a 37 ans déjà.
 
La légende vivante du cinéma kurde, Yilmaz Güney a été persécuté par le gouvernement turc car il portait à l’écran les Kurdes colonisés et dont l’existence même était niée par l’Etat turc. Accusé d’avoir tué un juge (crime qu’il a réfuté), en 1974 Guney a été emprisonné. Mais il s’est évadé de la prison et s’est réfugié en France.
 
Yilmaz Guney, né le premier avril 1937, est le seul réalisateur au monde à avoir réalisé des films depuis la prison grâce à ses instructions données à son ami Zeki Ökten.
 
Yilmaz Guney était un réalisateur, scénariste, romancier et acteur kurde qui a produit des films en turc. La majorité de ses films avaient comme sujet le sort des Kurdes, le statut du Kurdistan colonisé et la classe ouvrière en Turquie. Güney a remporté la Palme d’Or au Festival de Cannes en 1982 – ex æquo avec Missing de Costa-Gavras – pour son film Yol qu’il a coproduit avec Şerif Gören.
 
Quelques uns des films les plus connus de Guney, considéré comme étant le plus grand cinéaste kurde du XXème siècle, sont : Yol (la Permission), Duvar (le Mur) et Sürü (le Troupeau).
 
Yilmaz Guney est décédé à Paris d’un cancer de l’estomac le 9 septembre 1984, à l’âge de 47 ans. Sa tombe se trouve au cimetière parisien de Père Lachaise, 62ème division, 1ère ligne, face au Boulevard, 30ème tombe à partir de la 61ème division.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici