Le Trésor américain désigne des facilitateurs financiers liés à Al-Qaida en Turquie et en Syrie

0
445
Les États-Unis désignent un facilitateur financier d’al-Qaida basé en Turquie pour aider matériellement al-Qaida et un collecteur de fonds et recruteur terroriste basé en Syrie pour fournir un soutien matériel à Hay’at Tahrir Al-Sham (HTS), un groupe lié à al-Qaida. Ainsi, les USA avouent que leur allié turc collabore avec des terroristes islamistes qui ont massacré les Kurdes syriens qui avaient été un rempart contre DAECH et autres groupes terroristes islamistes…
 
Aujourd’hui, l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor américain a désigné un facilitateur financier d’al-Qaida basé en Turquie pour aider matériellement al-Qaida. En outre, l’OFAC a désigné un collecteur de fonds et un recruteur terroriste basé en Syrie pour fournir un soutien matériel à Hay’et Tahrir Al-Sham (HTS). Ces désignations exposent les efforts continus d’al-Qaida et de HTS pour utiliser le système financier formel mondial et soulignent la nécessité d’une vigilance continue contre la collecte de fonds et le recrutement de terroristes sur Internet.
 
« Des groupes terroristes comme al-Qaida et HTS continuent de lever des fonds, de recruter en ligne et d’exploiter le secteur bancaire international pour soutenir leurs activités terroristes en cours. Ces désignations soulignent l’engagement de cette administration à perturber les réseaux de soutien d’al-Qaida et d’autres groupes terroristes qui cherchent à attaquer les États-Unis et leurs alliés », a déclaré Andrea Gacki, directeur du Bureau du contrôle des avoirs étrangers.
 
Ces sanctions sont un aveu des crimes de la Turquie contre les Kurdes du Rojava, et de la trahison commise par les États-Unis sous l’administration Trump contre ses alliés kurdes.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici