KURDISTAN. L’armée turque s’est embourbée dans le nord de l’Irak

0
589

KURDISTAN DU SUD – En avril 2021, l’armée turque a envahi le nord de la région autonome kurde d’Irak prétextant déloger les combattants kurdes. Après des semaines d’attaques aériennes des avions et drones turcs qui ont fait des victimes, dont des civiles, du côté kurde et ont vidé des villages entiers, il semble que les forces turques et leurs alliés jihadistes transférés depuis la Syrie soient embourbés dans le piège du PKK.

L’analyste kurde, Abdulla Hawez met cet échec turc sur le dos de changement de tactique chez les combattants du PKK:  

« L’armée turque est incapable d’avancer sur le front de Matina, dans le nord du Kurdistan irakien, depuis maintenant deux mois ; le PKK les a attirés dans les zones proches des villages de Kesta/Hirror/Chilka, mais la TSK y est restée bloquée et les affrontements quotidiens se sont intensifiés au cours des deux dernières semaines.

Le PKK a changé de tactique, il a abandonné ses positions fixes dans tout le district d’Amedi ; il est devenu moins prévisible et ses tunnels et cachettes l’aident à frapper et disparaître plus rapidement (cette deuxième possibilité peut fonctionner tant que le TSK ne peut pas accéder à ses tunnels), » écrit Abdulla Hawez sur Twitter. 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici