TURQUIE. Un prêtre syriaque condamné à 2 ans de prison pour terrorisme

0
220
TURQUIE / BAKUR – Le prêtre syriaque Sefer (Aho) Bileçen a été condamné à 2 ans et 1 mois de prison dans la province kurde de Mardin, pour «appartenance à la guérilla kurde». 
 

La persécution des minorités ethniques et religieuses continue en Turquie: Sefer (Aho) Bileçen, le prêtre du monastère syriaque orthodoxe Mor Yakub (également connu sous le nom d’église Saint-Jacques de Nisibis) dans le district de Nusaybin à Mardin, a été placé en garde à vue le 9 janvier 2020 aux côtés de 10 autres personnes.

Accusé d’ «appartenance à une organisation terroriste [PKK]», pour avoir donné du pain et de l’eau à des guérilleros, il a été emprisonné le 10 janvier 2020 et libéré au bout de quatre jours.

L’audience finale de l’affaire a eu lieu au 4e tribunal pénal de Mardin.

Le parquet a réitéré son avis sur la peine de prison, affirmant que le prêtre « avait aidé l’organisation ». Sur cette base, le tribunal l’a condamné à 2 ans et 1 mois de prison.

Lors d’une audience tenue en septembre 2020, le prêtre a rejeté les accusations portées contre lui. Il n’a pas nié l’aide, mais souligne qu’elle n’avait pas de fond politique, mais correspondait uniquement à des convictions religieuses. Il a dit qu’il n’avait pas fait cela pour soutenir une organisation, mais à cause de sa foi. « Je donne de la nourriture à tous ceux qui viennent à ma porte – qui qu’ils soient. » Le prêtre est également accusé de ne pas avoir communiqué à temps l’identité des personnes cherchant de l’aide aux autorités, bien qu’il ait appris par la suite qu’il s’agissait de guérilleros.

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici