Les Kurdes célèbrent le 30e anniversaire de l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne pour le Kurdistan d’Irak

0
188

KURDISTAN DU SUD – Il y a 30 ans jour pour jour, le Conseil de sécurité de l’ONU décidait d’instaurer une zone d’exclusion aérienne dans la région kurde d’Irak pour éviter que le dictateur Saddam Hussein ne commettent d’autres massacres après le génocide al-Anfal en 1988. 

En ce trentième anniversaire de la résolution 688 du Conseil de sécurité des Nations Unies, les autorités kurdes ont renommé une des rues les plus fréquentées de la capitale Erbil (Hewler) en l’honneur de l’ancien premier ministre britannique Sir John Major pour son rôle essentiel dans l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne pour le peuple kurde en Irak en 1991. Une autre a été rebaptisée « Safe Heaven (Paradis sécurisé) », en référence à la sécurité que la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies a apportée aux zones kurdes réprimées par le régime de Saddam Hussein.

Cette décision a été prise alors que la région du Kurdistan commémore le 30e anniversaire de la résolution 688 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui a ouvert la voie à une zone d’exclusion aérienne appliquée par les membres permanents du Conseil ainsi qu’à une aide humanitaire.

L’ancien premier ministre britannique, Sir John Major, a joué un rôle essentiel pour rallier le soutien aux Kurdes et leur fournir l’aide et la sécurité nécessaires.

La rue portant le nom de l’ancien premier ministre est située dans un quartier du centre-ville d’Erbil, entourée de tours d’affaires et de restaurants.

« Lorsque John Major verra les photos de la rue qui porte son nom, je sais qu’il se sentira honoré et humble », a déclaré James Thornton, consul général du Royaume-Uni à Erbil, lors de la conférence de presse, en remerciant les autorités du gouvernement régional du Kurdistan d’avoir renommé la rue.

Kurdistan24

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici