SYRIE. L’État islamique renaît de ses cendres après l’invasion turque

0
510
SYRIE / ROJAVA – Les Forces démocratiques syriennes (FDS) dominées par les Kurdes, mettent en garde le monde contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) qui représente toujours un grand danger en ce 23 mars qui marque le deuxième anniversaire de la chute du « califat ». Les FDS accusent la Turquie d’être en grande partie responsable de cette résurrection islamiste en envahissant plusieurs régions du Rojava en disant que «l’Etat islamique s’est rétabli suite aux attaques d’invasion de l’État turc dans la région. Cette situation révèle la relation entre l’État turc et Daech.»
 
«En tant que FDS, nous promettons que nous protégerons notre peuple, nos terres, nos réalisations et le système d’administration autonome dans lequel toutes les différences coexistent», a déclaré le commandant des FDS, Sayil Al-Zobei, à l’occasion de l’anniversaire de la libération de Baghouz il y a deux ans déjà.
 

S’exprimant lors d’un événement organisé pour marquer l’anniversaire de la libération de Baghouz de l’Etat islamique, le commandant des FDS, Sayil Al-Zobei, a déclaré: «L’Etat islamique s’est rétabli suite aux attaques d’invasion de l’État turc dans la région. Cette situation révèle la relation entre l’État turc et Daech.»

Al-Zobei a souligné ce qui suit: «En tant que Forces démocratiques syriennes (FDS), nous combattons les gangs de l’EI depuis 7 ans. Nous avons lancé des offensives de libération à Kobanê, Manbij, Tabqa, Raqqa et, enfin, Baghouz. Nous avons libéré Baghouz en payant un grand prix. Au cours des 7 dernières années, des milliers de nos combattants ont utilisé leur corps comme bouclier pour mettre fin aux ténèbres de l’Etat islamique et l’État islamique a été vaincu. Nous avons nettoyé le dernier terrain dont il disposait. Mais notre lutte se poursuit toujours contre ce qui reste de l’État islamique. Il existe de nombreux groupes de gangs radicaux influencés par Daech. Ces gangs nous attaquent, notables et employés de l’administration autonome».

« UNE RELATION ÉTROITE ENTRE L’ÉTAT TURQUE ET L’EI »

Al-Zobei a poursuivi: « Après que l’État turc a envahi Serêkaniyê et Girê Spî, l’activité de l’État islamique dans la région a augmenté. Cela montre qu’il existe une relation étroite entre l’État turc et Daech. L’État turc organise ces gangs pour attaquer nos terres et déploie ces gangs dans des pays comme la Libye, l’Azerbaïdjan et le Yémen. »

« LA MENACE DE DAECH POURRAIT ÊTRE ÉLIMINÉE EN SOUTENANT L’ADMINISTRATION AUTONOME »

Soulignant que les détenus de l’Etat islamique et les familles résidant dans le camp de Hol représentent toujours un grand danger, Al-Zobei a rappelé que l’Administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a appelé à plusieurs reprises à la création d’un tribunal international, mais cet appel n’a pas encore reçu une réponse positive. Al-Zobei a déclaré que les FDS poursuivaient leurs opérations contre les cellules de l’Etat islamique sans interruption. «Notre peuple et le monde devraient savoir à quel point ce processus est difficile. Il existe de nombreux facteurs pour une destruction complète d’une organisation comme DAECH. Les forces sociales et militaires peuvent le faire conjointement. Les États régionaux et internationaux doivent s’acquitter de leurs obligations vis-à-vis des détenus de l’Etat islamique et de leurs familles séjournant dans les camps. Le danger de l’Etat islamique ne peut être éliminé qu’en soutenant l’administration autonome dans des domaines tels que la sécurité, la politique, économie et construction. L’Administration autonome s’est battue contre Daech à un moment où tout le monde a quitté la région.»

« Nous nettoierons la Syrie des terroristes » 

Al-Zobei a conclu son discours ainsi: «En tant que FDS, nous promettons que nous protégerons notre peuple, notre terre, nos réalisations et le système d’administration autonome dans lequel toutes les différences coexistent. L’administration autonome est la garantie pour tous les peuples et croyances de Syrie de vivre ensemble. Nous ressentons profondément la douleur de tous les peuples touchés par les attaques de l’Etat islamique. Nous resterons aux côtés des États qui combattent Daech. Nous allons nettoyer toutes les régions de la Syrie des terroristes.»

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici