FACEBOOK. Menaces et harcèlements visant la page Kurdistan au féminin

3
744

En octobre 2018, un Turc vivant en Belgique avait insulté et menacé via des messages privés les administratrices de la page Facebook Kurdistan au Féminin. On l’avait bloqué aussitôt mais il avait continué à menacer et insulter plusieurs de nos abonnés en les contactant en message privé.

Le 24 novembre dernier, nous avons dû publier un poste pour dire qu’il fallait bloquer ce Suleyman Goksen et le signaler à la police car il avait de nouveau harcelé plusieurs abonnés de notre page.

Deux mois après, en janvier 2021, il a commencé à contacter des abonnés de notre page leur demandant de nous dire qu’il voulait qu’on supprime le poste du 24 novembre. Nous l’avons débloqué pour voir s’il s’en excusait vraiment. Que nenni, il nous a « gentiment » dit qu’on « provoquait la Turquie avec le PKK »… On l’a rebloqué.

Mais il continue à harcelé nos abonnés pour qu’on supprime ses insultes et menaces, tout en nous menaçant de porter plainte contre notre page Kurdistan au féminin auprès de la justice turque si on ne lui obéit pas!

Nous partageons avec vous un seul de ses messages envoyés à nos abonnés. Mais nous en avons d’autres. S’il ne cesse ses agissements, c’est lui qui devra se trouver devant la justice belge, même s’il se dit turc, mais pas belge. Quand à ses poursuites contre nous en Turquie, Kurdistan au féminin est accusé de « faire de la propagande terroriste » et notre site, page Facebook et compte Twitter y sont bannis.

On ne sait pas ce que la Turquie peut faire de plus contre nous, à part ordonner à Facebook de fermer de nouveau notre page. Mais, nous avons d’autres pages de secours qui prendront le relai car nous ne faisons qu’informer le public francophone de l’actualité kurde et ceci n’est pas un crime.

3 Commentaires

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici