ALLEMAGNE. Une députée germano-kurde menacée de mort part des fascistes turcs

0
830

La députée allemande d’origine kurde du Parti de gauche, Sevim Dağdelen, a reçu des menaces de mort de membres d’un groupe turc d’extrême droite (JİTEM).

Les menaces dirigées contre Dağdelen ont été signées par la force paramilitaire très controversée de la Turquie, Organisation de la gendarmerie, du renseignement et de la lutte antiterroriste (JİTEM), a déclaré le député du Parti de gauche Jörg Schindler.
 
Schindler a également déclaré que Sarya Ataç, candidate du Parti de gauche dans l’État de Hesse aux élections locales, recevait également des menaces similaires.
 
« Le gouvernement turc, dans les termes les plus faibles, tolère cette formation », a déclaré Schindler. « Et le gouvernement allemand devrait y répondre au plus haut niveau. »
 
Les autorités allemandes doivent immédiatement commencer à enquêter sur la question et protéger les deux législateurs, a déclaré Schindler.
 
JİTEM est accusé d’avoir été impliqué dans la torture, la disparition et l’exécution de politiciens et d’hommes d’affaires kurdes au cours des années 1990, une période de conflit sanglant entre la Turquie et le PKK.
 
Ouvertement critique envers le régime turc, Dağdelen avait appelé un jour à interdire au président turc Recep Tayyip Erdoğan de se rendre en Allemagne.
 
Dağdelen a déjà reçu des menaces de mort en 2016 suite au vote sur le génocide arménien au parlement allemand.

Ahval

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici