Un député suédois critique la répression des Kurdes en Suède

0
645
SUEDE – Le député suédois, Anders Österberg a signalé qu’on pouvait lire dans les médias turcs que la Suède avait conclu un accord avec la Turquie pour expulser les «terroristes kurdes», rappelant que par ailleurs le régime turc menait une répression farouche contre le Parti démocratique des peuples (HDP) en Turquie.

 
 
Anders Österberg, député du Parti des travailleurs sociaux-démocrates, allié du gouvernement suédois, a critiqué la répression du bureau de l’immigration et de la police de sécurité contre les Kurdes
 

Dans une question parlementaire écrite, Anders Österberg a demandé au ministre de l’Immigration et de la Justice Morgan Johansson quelles mesures il envisageait de prendre pour empêcher l’expulsion d’activistes politiques et de citoyens ordinaires du pays. Le député a déclaré: « Ces derniers mois, il a été rapporté dans les médias que le bureau de l’immigration avait cherché à expulser une mère de deux enfants qui possède la nationalité belge et est mariée à un citoyen suédois. La décision d’expulsion est basée sur les opinions de la police de sécurité suédoise (Säpo). Cependant, aucune preuve n’a été présentée. »

ACTUALITÉS DANS LES MÉDIAS TURCS

Österberg a signalé qu’on pouvait lire dans les médias turcs que la Suède avait conclu un accord avec la Turquie pour expulser les «terroristes kurdes», rappelant que la Turquie avait récemment réprimé le Parti démocratique des peuples (HDP) à travers le pays.

TENDANCES AUTORITAIRES EN TURQUIE

L’agence ANF a interrogé Österberg sur l’attitude de la Suède envers les Kurdes et les défenseurs des droits humains. S’exprimant sur la tentative du gouvernement turc de lever l’immunité politique des députés du HDP, Österberg a déclaré: « Le HDP est notre parti frère. Nous considérons cette tentative comme un développement terrible. Le gouvernement turc cherche à éliminer complètement l’opposition. La Turquie cherche également à faire taire le parti. L’année dernière, les médias pro-gouvernementaux turcs ont ciblé quatre députés suédois d’origine turque. Nous craignons qu’ils aient été attaqués parce qu’ils critiquaient les violations des droits en Turquie. »

« L’opposition turque est soumise à une répression continue et systématique. Nous soutenons qu’une position claire doit être prise contre cela. Nous demandons au gouvernement suédois de s’opposer à la levée de l’immunité parlementaire des députés du HDP. Nous soutenons les représentants élus du peuple », a poursuivi Österberg.

Le député suédois a ajouté que la question parlementaire devrait recevoir une réponse du ministre de l’Immigration et de la Justice dans la première moitié de ce mois.

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici