AFRIN. Une femme kurde enceinte meurt suite aux agressions commises par des gangs de la Turquie

0
610
SYRIE / ROJAVA – Une jeune femme d’Afrin est morte en donnant naissance à des jumeaux prématurés à cause d’agressions qu’elle a subies de la part des gangs de la Turquie.
 
Sherin Rasul Mahmoud, une jeune femme kurde de 20 ans, enceinte, est tombé gravement malade suite à l’agression qu’elle a subie entre les mains des mercenaires de la Turquie et du fait que son mari a été sauvagement battu et torturé par des gangs du Front du Levant.
 
Le 14 février 2021, son état s’est aggravé pour être ensuite transféré en Turquie par des passeurs pour y subir une césarienne.
Après que les fœtus prématurés aient été chirurgicalement retirés vivants de son utérus et placés dans les incubateurs, Sherin est décédée et son corps a été ramené dans son village pour être enterré le lundi 15 février 2021.
 
Le mari de Sherin, Abdo Izzat Kenj, 25 ans, avait été kidnappé avec des dizaines de villageois kurdes de son village de Mirkan (Gûndê Hûsse), dans le sous-district de Mabatli, à Afrin.
 
Alors que certaines des personnes enlevées ont été libérées après que leurs proches ont payé des rançons, Abdo, le mari de la femme décédée, est toujours porté disparu et on ne sait ni son sort ni où il se trouve.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici