AccueilCultureSaint-Valentin ou la pomme d'amour à la kurde

Saint-Valentin ou la pomme d’amour à la kurde

Mettre des clous de girofle dans une pomme et la sécher était une vieille tradition kurde un peu oubliée. Selon la légende, cette pomme sent bon pendant plus de cent ans lorsqu’elle est piquée de clous de girofle, puis séchée. Les amoureux s’offrent leurs pommes d’amour pour symboliser leur amour qui est censé durer toute une vie.

Autre les amoureux, des personnes devenues ennemies également fabriquent des pommes d’amour qu’elles offrent à leurs ennemis pour mettre fin à leur inimitié et redevenir amis.
 
L’artiste Seywan Saeidian travaille depuis 20 ans pour faire connaître et internationaliser cette tradition kurde.
 
A l’occasion du jour de la Saint-Valentin, ce dimanche 14 février, Seywan Saeidian organise un atelier de fabrication de pommes d’amour en visio-conférence à 15 heures (heure d’Europe centrale).
 
Pour y participer, procurez-vous une pomme rouge et 200 grammes de clous de girofle et cliquez ici.

Résultat de recherche d'images pour "Valentayna Kurdî"

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici