Un physicien kurde lauréat de la médaille Herzberg de l’association canadienne de physiciens

0
511
Le physicien canadien d’origine kurde, Ebrahim Karimi est devenu le lauréat de la médaille Herzberg 2020 de l’Association canadienne des physicien.nes (CAP) pour son rôle novateur dans le développement d’ondes quantiques structurées pour des applications en communication et calcul quantiques, en microscopie et en science des matériaux.
 
Le professeur Karimi de l’Université d’Ottawa est un pionnier de la photonique et de l’optique des faisceaux d’électrons. Il a apporté des contributions révolutionnaires dans ces deux domaines, dont les résultats ont été publiés dans les plus prestigieuses revues de physique et autres revues scientifiques. Il a mis au point de nouveaux dispositifs qui génèrent des ondes photoniques et électroniques structurées qui ont été utilisées dans plusieurs applications importantes pour les communications quantiques, la microscopie et la science des matériaux.
 
L’équipe du professeur Karimi a utilisé avec succès ces dispositifs dans des protocoles de communication quantique dans la ville d’Ottawa et sur la rivière des Outaouais, dans la détection et la métrologie quantiques, ainsi que dans l’ingénierie de la fonction d’onde quantique des électrons pour la caractérisation des matériaux en microscopie électronique. (…) Ses réalisations comprennent également la génération de faisceaux tourbillonnaires d’électrons qui ont trouvé de nombreuses applications dans la science des matériaux.
 
Les importantes contributions du professeur Karimi à la physique lui ont valu de nombreuses récompenses et reconnaissances prestigieuses. Parmi celles-ci, la chaire de recherche du Canada en lumière structurée, le prix du jeune chercheur de l’Ontario, le prix du chercheur de l’année en début de carrière de l’Université d’Ottawa en 2019, l’adhésion au Collège des nouveaux chercheurs de la Société royale du Canada et à la Global Young Academy, bourse de la Société d’optique, pour n’en citer que quelques-unes. Son travail fondamental a attiré une attention internationale importante, ce qui l’a amené à être invité à donner des colloques dans le monde entier. Il a joué un rôle majeur dans la création d’un nouveau centre de recherche, consacré à l’avancement de l’optique quantique au Canada.
 
La médaille CAP Herzberg de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes, qui a été introduite en 1970, est décernée pour une contribution exceptionnelle dans un domaine quelconque de la recherche, à un physicien qui doit avoir soutenu avec succès sa thèse de doctorat au cours des 12 dernières années dès la date de la médaille.
 
Via le site de l’association CAP

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici