L’artiste kurde, Zehra Doğan remporte le prix Carol Rama

0
186
ITALIE – L’artiste kurde Zehra Doğan a reçu le prix Carol Rama de la foire d’art Artissima à Turin. Le jury a ainsi honoré l’interprétation de Doğan de «l’idéal de la créativité féminine non conventionnelle et de la liberté artistique».
 
L’artiste kurde Zehra Doğan a reçu le prix Carol Rama 2020 doté de 5000 euros. La jeune femme de 31 ans a été honorée pour son interprétation de «l’idéal de la créativité féminine non conventionnelle et de la liberté artistique», selon la déclaration du jury. En tant que journaliste, Doğan a été l’une des fondatrices de JINHA, la première agence de presse féministe au monde dirigée exclusivement par des femmes et interdite par le gouvernement turc. En tant qu’artiste, elle a peint la ville kurde de Nusaybin assiégée et pour cela, elle a été envoyée en prison.
 
Le prix, nommé d’après la peintre autodidacte Carol Rama, qui traitait principalement de motifs érotiques, a été décerné lors de la 27e édition de l’Artissima. Avec des centaines de galeries représentant des artistes de plus de 35 pays, Artissima est le plus important des salons d’art contemporain en Italie se tenant dans la ville de Turin.
 
Les membres du jury international étaient: Luca Massimo Barbero, directeur de l’Institut d’histoire de l’art de la Fondation Giorgio Cini à Venise, Bart van der Heide, directeur du Museion Museum de Bolzano, et Kathryn Weir, directrice du Museo d’Arte Contemporanea Donna Regina à Naples, aussi MADRE en abrégé.
 
Cette année, une partie du 27ème foire d’Artissima aura lieu virtuellement à cause de la pandémie de coronavirus.
 
Les œuvres de 30 artistes seront présentées en ligne sous le titre « Artissima XYZ » jusqu’au 9 décembre. Zehra Doğan est représentée avec son œuvre Kurdistan 2, créée cette année, pour laquelle elle a reçu le prix d’Artissima.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici