Des soldats turcs tuent un kolbar kurde et en blessent un autre

0
287
IRAN / TURQUIE – Les forces des régimes turc et iranien poursuivent leurs attaques meurtrières contre les kolbars kurdes à la frontière turco-iranienne.
 
Des soldats turcs ont ouvert le feu sur deux kolbars (les personnes qui portent sur leurs dos de la marchandise à travers les frontières iraco-turco-iraniennes qui divisent le Kurdistan) dans la zone frontalière entre le village de Güldalı (Bilindbasan) dans le district de Yüksekova à Hakkari et le village de Koranê dans la province d’Urmiya au Kurdistan oriental.
 
Les frères Mosleh Kasimî (23 ans) et Mohsin Kasimî (22 ans) ont été blessés par le feu alors qu’ils traversaient le village de Koranê à la frontière turque.
 
Alors que les kolbars blessés étaient emmenés à l’hôpital d’État de Hakkari, Misleh Kasimî a perdu la vie et son corps a été placé à la morgue.
 
Mislim Kasimî, en revanche, serait dans un état stable après avoir été touché par deux balles dans la jambe gauche.
 
Kemal Alizade, un parent des frères kolbar a déclaré que l’incident a eu lieu vers 4 heures du matin hier matin. Il a rapporté que ses proches avaient été abattus par des soldats turcs alors qu’ils rentraient chez eux après avoir laissé leurs chargements dans la zone frontalière. (ANF)
 
Bien qu’illégal, le kolbari est une pratique locale qui est depuis longtemps acceptée comme normale dans les régions kurdes économiquement sous-développées où de nombreux habitants en dépendent pour survivre.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici