Les sœurs Timtik reçoivent un prix international des Droits de l’Homme

0
538
Les sœurs avocates kurdes, Barkin Timtik et Ebru Timtik, décédée le 27 août 2020 après 238 jours de grève de la faim, ont reçu le prix international des Droits de l’Homme Ludovic-Trarieux jeudi à Genève, en Suisse.
 
«Le Jury a choisi de rappeler au monde le martyre que subissent les avocats en Turquie aujourd’hui et de ne pas dissocier dans son hommage et sa gratitude les deux soeurs Barkin et Ebru Timtik, l’une en prison pour dix-huit années et l’autre morte de sa grève de la faim pour réclamer un procès équitable», a expliqué à l’AFP jeudi l’avocat bordelais Bertrand Favreau, fondateur du prix et président du jury qui s’est prononcé à Genève. (Info donnée par Figaro)
 
Ebru Timtik était accusée « d’appartenance à une organisation terroriste » pour avoir exercé son métier d’avocat. Sa petite soeur Barkin est également en prison pour les mêmes accusations. Barkin avait été jugée en même temps que sa soeur, et 18 autres avocats, fin 2018.
 
Ebru Timtik était membre du « Bureau d’avocats du peuple » (Halkın Hukuk Bürosu) et avait entamé une grève de la faim avec d’autres collègues emprisonnés en février, une grève qu’elle avait transformée en un « jeûne de la mort » le 5 avril – lors de la  « Journée des avocats ». Dans le complexe des procédures contre des membres présumés du DHKP-C, les avocats ont été condamnés à de longues peines de prison à cause des déclarations contradictoires d’un témoin clé. Par leur action, les avocats exigeaient un procès équitable.
Timtik est la quatrième personne poursuivie dans l’affaire du DHKP-C à être décédée cette année à la suite d’un jeûne de la mort. Helin Bölek, soliste du groupe de musique Grup Yorum, est décédée le 3 avril au bout de 288 jours de grève de la faim pour protester contre l’emprisonnement d’autres membres du groupe et l’interdiction des concerts du Grup Yorum. Le 7 mai, le bassiste du Grup Yorum Ibrahim Gökçek est décédé après une grève de la faim de 323 jours. Auparavant, le prisonnier politique Mustafa Koçak était décédé le 24 avril des suites d’une grève de la faim de 296 jours.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici