TURQUIE. Mort d’une avocate kurde qui était persécutée par le pouvoir turc

1
4641
TURQUIE – ISTANBUL – L’avocate kurde de Dersim, Ebru Timtik est décédée aujourd’hui après 238 jours de grève de la faim. Elle était accusée « d’appartenance à une organisation terroriste » pour avoir exercé son métier d’avocat.
 
Le 14 août, la Cour constitutionnelle de Turquie a rejeté une demande de libération des avocats en grève de la faim Ebru Timtik et Aytaç Ünsal. Ignorant le fait que les deux avocats ont déjà dépassé le seuil critique critique, la Cour a affirmé qu’il n’y avait pas d’informations ou de constatations disponibles concernant d’un danger imminent pour leur vie ou leur intégrité morale et rejeté la demande pour leur libération.
 
Le Bureau d’avocats du peuple (Halkın Hukuk Bürosu – HHB) a déclaré que Timtik avait perdu la vie.
 
Grève de la faim pour la justice
 
Ebru Timtik et Aytaç Ünsal étaient en grève de la faim depuis des mois et ne sont pas libérés de prison bien qu’ils aient été déclarés inaptes à l’emprisonnement par l’Institut de médecine légale. Une plainte auprès de la Cour constitutionnelle turque d’Ankara a également été infructueuse. Les deux avocats, qui sont actuellement sous observation contre leur gré dans divers hôpitaux d’Istanbul, sont toujours en détention.
 
Ebru Timtik et Aytaç Ünsal étaient avocats du « Bureau d’avocats du peuple » (Halkın Hukuk Bürosu) et ont entamé une grève de la faim avec d’autres collègues emprisonnés en février, qu’ils ont transformée en « jeûne de la mort » le 5 avril – le « Journée des avocats ». Dans le complexe des procédures contre des membres présumés du DHKP-C, les avocats ont été condamnés à de longues peines de prison à cause des déclarations contradictoires d’un témoin clé. Par leur action, les avocats exigeaient un procès équitable.
 
Timtik est la quatrième personne poursuivie dans l’affaire du DHKP-C à être décédée cette année à la suite d’un jeûne de la mort. Helin Bölek, soliste du groupe de musique Grup Yorum, est décédée le 3 avril au bout de 288 jours de grève de la faim pour protester contre l’emprisonnement d’autres membres du groupe et l’interdiction des concerts du Grup Yorum. Le 7 mai, le bassiste du Grup Yorum Ibrahim Gökçek est décédé après une grève de la faim de 323 jours. Auparavant, le prisonnier politique Mustafa Koçak était décédé le 24 avril des suites d’une grève de la faim de 296 jours.
 
 

1 COMMENTAIRE

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici