TURQUIE. Plus de 80% mairies kurdes d’HDP saisies par le gouvernement

0
551
TURQUIE / BAKUR – Le gouvernement turc poursuit une politique de coup d’État dans les régions kurdes, où 81% des municipalités du Parti démocratique des peuples (HDP) ont été saisies par le parti au pouvoir depuis 2016, déclare l’HDP qui a publié un rapport aujourd’hui.
 
Au total, 51 des 63 municipalités gagnées par le HDP ont été saisies par le gouvernement turc au cours de l’année dernière, tandis qu’un total de 146 fonctionnaires (kayyum) nommés par l’État ont été affectés aux municipalités du HDP au cours des quatre dernières années.
 
Le gouvernement accuse HDP de liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Depuis la tentative de coup d’État ratée de 2016, Ankara a intensifié la répression contre le mouvement kurde, détenant au moins 20 maires du HDP et reprenant les municipalités dirigées par le HDP dit « pro-kurde ».
 
«(Le président turc Recep) Tayyip Erdoğan est un putschiste», a déclaré un cadre arménien d’HDP, Garo Paylan, qui a partagé le rapport. « La volonté du peuple est actuellement détenue. Nos co-maires, membres du conseil municipal et élus sont incapables de faire leur travail. Nous exigeons qu’ils soient renvoyés à leurs postes. »
 
Les anciens coprésidents du HDP, Selahattin Demirtaş et Figen Yüksekdağ, font partie des principaux responsables du parti qui sont en prison depuis 2016 dans le cadre de la répression du gouvernement anti-HDP.
 
 
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici