Le gouvernement turc s’attaque aux sources sacrées des Alévis à Dersim

0
393
TURQUIE / BAKUR – L’Etat turc mène une guerre globale contre le peuple kurde et la nature du Kurdistan qui est pillée et détruite n’échappe pas à cette guerre. Après l’inondation de la ville antique d’Hasankeyf, dans le cadre du projet GAP, voici que le gouvernement turc a décidé de s’attaquer aux sources d’eau sacrées des Alévis de Dersim.
 
Dans la province de Dersim, le gouvernement turc a débuté son projet de transformation des sources de Munzur dans un but lucratif. Les habitants de la régions sont indignés – et jurent qu’ils vont mener une résistance collective contre la destruction de leur nature et lieu sacrés.
 
Le gouvernement turc a débuté son projet de transformation des sources sacrées des Alévis à Munzur, du district d’Ovacık de Dersim.
 
Le projet a été préparé par l’Agence de développement de Fırat (FKA) et approuvé par le conseil régional de préservation du patrimoine culturel d’Erzurum en juin 2019, sous la coordination du gouvernorat de Tunceli, qui a affirmé que « ce sera bon pour le tourisme ».
 
Le projet de 800 millions de lires comprend des ponts en acier à construire sur Munzur. Le projet a été préparé sans la consultions des habitants de la ville, ni les municipalités et les organisations de la société civile.
 
Il est également prévu de construire deux parkings, l’un près du village de Gözeler.
 
Les écologistes et les citoyens affirment que le projet détruira les sources de Munzur et que l’accès aux sources sera payant.
 
Pour la population alévie de Dersim, le paysage fluvial et montagneux du Munzur est un symbole de leur région, qu’ils considèrent comme un miracle unique. Outre l’approvisionnement en eau, la pêche et d’autres aspects économiques, le Munzur a un statut «sacré» pour les Alévis. Son importance historique, culturelle et scénique est immense depuis des siècles. Le Munzur est directement associé à presque toutes les mythologies, légendes et traditions de Dersim. Il a été nommé d’après le berger Munzur Baba, qui, selon une légende, a renversé du babeurre dans la région près d’Ovacık, qui aurait donné naissance aux 40 sources de Munzur.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici