Incendies de forêt: La Turquie commet un écocide au Kurdistan

0
261

TURQUIE/ BAKUR – Les incendies de forêt du Kurdistan font partie de la guerre anti-kurde de l’Etat turc. Le militant écologiste Vahap Işıklı parle d’une campagne écologique de destruction.

La nature du Kurdistan souffre de la guerre que l’État turc mène contre le peuple kurde depuis des années. Vahap Işıklı est le porte-parole de l’Alliance pour la protection des jardins historiques du Hevsel à Amed (Diyarbakir) et parle de la destruction de l’environnement au BAKUR (Kurdistan du Nord).  Il explique que les forêts des régions occidentales de la Turquie sont brûlées pour maximiser les profits, cependant, au Kurdistan, la nature est détruite en raison de la politique de guerre de l’État turc.

Le militant écologiste souligne que chaque année, notamment en juin, les forêts sont délibérément incendiées : « Depuis des jours, les forêts brûlent à nouveau et rien n’est fait pour éteindre les incendies. De Nusaybin à Cudi, de Gabar à  Besta, de Lice à Dersim, les incendies de forêt font rage. Au Kurdistan, des avant-postes militaires sont installés sur les zones brûlées. En Turquie, par contre, des bâtiments sont en cours de construction à la place des arbres brûlés. Avant toute opération militaire contre les Kurdes des forêts sont incendiées. Lorsque les incendies sont signalés aux autorités, on dit qu’il n’y a pas d’eau ou pas d’équipes de lutte contre les incendies. La raison en est les opérations militaires. Pour cette raison, une campagne écologique de la destruction est menée contre la nature. Cette campagne d’extermination est complétée par la construction de centrales hydroélectriques et de barrages. »

Selon Işıklı, la destruction de l’environnement conduit à des flambées de maladies : « Cette situation est également présente dans la pandémie du coronavirus. De nombreuses maladies différentes se produisent de cette manière et se propagent rapidement. Les forêts offrent une protection. Il n’y a pas de différence entre les montagnes Ida dans l’ouest de la Turquie, et les montagnes du Kurdistan. Malheureusement, de nombreux écologistes et le grand public voient les choses différemment. Nous devons lutter contre les incendies de forêt et la destruction de la nature partout, où qu’ils se produisent. Tous mettent en danger l’équilibre écologique et constituent donc une menace pour nous tous. Même si un seul arbre subit des dommages, les créatures vivantes de la forêt en souffrent. De nombreux êtres vivants ont été tués dans les incendies de forêt actuels. En tant qu’alliance d’Hevsel, nous surveillons la situation de près. Tous les peuples doivent lutter contre la destruction de l’environnement et se lever pour la nature. »

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici