ROJAVA. 16000 membres de sécurité intérieur mobilisés pour le couvre-feu anti coronavirus

0
182
SYRIE / ROJAVA – Un haut responsable kurde du Rojava a déclaré jeudi que 16000 membres des Forces de sécurité intérieure (Asayesh) avaient été déployés pour contrôler le processus de couvre-feu imposé dans la région pour enrayer la propagation du coronavirus après 54 nouveaux cas de contaminations découverts en une semaine.
 
Kan’an Barakat, codirecteur de l’Autorité de l’Intérieur, a noté que des centaines de points de contrôle ont été ajoutés aux entrées des villes et villages pour contrôler le couvre-feu et arrêter la propagation du coronavirus dans la région.
 
L’Administration autonome de la Syrie du Nord et de l’Est a imposé un couvre-feu complet jeudi en fonction de l’augmentation du nombre de cas confirmés de coronavirus à 54 cas dans la région autonome.
 
Les autorités kurdes de Syrie ont déjà pris des mesures de précaution pour empêcher la propagation de la pandémie dans leur région, où le système de santé a été gravement endommagé et surtaxé par près d’une décennie de guerre civile.
 
Malgré ces mesures, le danger très réel d’une épidémie locale de coronavirus existe toujours et est exacerbé par les restrictions laxistes dans les territoires contrôlés par le régime syrien qui contrôle le nord-est, en particulier les points de contrôle à la périphérie des provinces de Deir al-Zor, Raqqa et Manbij.
 
Dans les villes de Tabqa, situées au sud-ouest de Raqqa, et à Manbij, les personnes venant des zones du régime et des mercenaires sont contrôlées par les équipes médicales de l’administration pour des symptômes compatibles avec le coronavirus avant d’être autorisées à entrer dans les zones contrôlées par les Kurdes. Des équipes mobiles supplémentaires s’efforcent également de diffuser des informations sur le virus et de faire des recommandations visant à enrayer la contagion.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici