Album sur les kolbars, en soutien à KHRN, l’ONG kurde axée sur le Kurdistan iranien

0
772

Le photojournaliste signant sous le pseudonyme « Loez » vient de sortir une brochure des photos de kolbars kurdes du Rojhilat (le Kurdistan de l’Est occupé par l’Iran) qu’il avait prises lors de ses voyages dans la région entre 2017 et 2019. L’argent récolté grâce à la vente de la brochure sera reversé à l’ONG kurde « Kurdistan Human Rights Network – KHRN » (Réseau pour les Droits humains au Kurdistan) axée sur les violations des droits au Rojhilat.

 

Voici la présentation de la brochure par Loez :

« Cette brochure a pour but d’informer sur la situation des kolbars, tout en soutenant les actions du Réseau pour les Droits humains au Kurdistan (Kurdistan Human Rights Network, voir plus bas). Tout l’argent de la vente des brochures ira à cette association afin de la soutenir dans ses missions, réalisées dans des conditions difficiles au vu de la répression qui touche les Kurdes en Iran.

Les 36 pages sont le résultat d’un travail photographique documentaire réalisé entre 2017 et 2019. Pour des raisons de taille et de coût, les textes sont en français uniquement.

Pour commander :

Prix unitaire : 8€  (+ frais de port)

Vous pouvez aussi donner plus pour soutenir le RDHK.

Une brochure + un tirage “fine art” 20×30 : 100€ (image à choisir dans le reportage)

Pour commander, écrire à Loez : loez@riseup.net

Règlement possible par chèque, carte bancaire.

Tirage à 150 exemplaires, numérotés.

                                            

http://kurdistanhumanrights.net

Le RDHK est une organisation non gouvernementale et apolitique créée officiellement en France en 2014. Elle n’est liée en aucune façon à un parti ou à une organisation politique.

Le RDHK œuvre pour la promotion des valeurs et des principes liés aux droits humains et pour la diffusion d’informations sur les cas avérés de violation des droits humains dans la région du Kurdistan et en Iran.  Informer l’opinion publique mais aussi les médias et les organisations internationales est une de ses missions. Pour cela, il dispose d’un site Internet en 3 langues (Persan, Kurde, Anglais) et de comptes officiels sur les réseaux sociaux.

Depuis 2017, le RDHK est membre de la coalition internationale contre la peine de mort. Par ailleurs, il travaille en étroite coopération avec des organisations (de défense des droits humains) kurdes, iraniennes et internationales.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici