COVID-19. Campagne d’aide pour soutenir les Kurdes menacés par le coronavirus

0
211
« La population du Kurdistan, comme les habitants du monde entier, est confrontée à de graves problèmes économiques en raison de la pandémie du coronavirus. »

L’ONG kurde, le croissant rouge du Kurdistan (Heyva Sor a Kurdistanê) a publié une déclaration concernant la campagne «famille sœur» et a déclaré : « Heyva Sor a Kurdistanê a lancé la campagne pour assurer la solidarité entre nos peuples dans cette situation extraordinaire. »
 
L’antenne française d’Heyva Sor, Roja Sor – Soleil a également rejoint la campagne.
 
Voici le communiqué d’Heyva Sor a Kurdistanê :
 
La population du Kurdistan, comme les habitants du monde entier, est confrontée à de graves problèmes économiques en raison de la pandémie du coronavirus.
 
Devenons sœur/frère avec une famille dans le besoin au Kurdistan. Des millions de personnes au Kurdistan ont été déplacées, appauvries, condamnés au chômage, dépossédés de leur nature et leurs ressources.
 
Nos compatriotes dans la région de Shehba [Rojava] où les habitants d’Afrin se sont installés après l’invasion turque, il y a deux ans, vit de grandes difficultés. De même, nos habitants de Serêkaniyê et de Girê Spî vivent avec de grands problèmes dans les camps, ainsi que les habitants de Shengal, où les effets du génocide et de la destruction, héritage de l’Etat islamique, sont encore très présents. Nos habitants du camp de Maxmur [Bashur] vivent dans des conditions difficiles depuis près de 10 mois en raison de l’embargo qui leur a été imposé. Les habitants du Kurdistan du Nord [Bakur], licenciés et abandonnés au chômage avec les lois-décrets, harcelés et discriminés par les administrateurs [d’Etat nommés aux mairies kurdes d’HDP], les familles de dizaines de milliers de prisonniers, souffrent tous pendant cette période. La population du Kurdistan oriental [Rojhilat] appauvrie par les politiques de l’État iranien, nos personnes déplacées vivant dans des camps au Kurdistan méridional ; ils voient tous une souffrance supplémentaire ajoutée par la pandémie du coronavirus.
 
Heyva Sor a Kurdistanê a lancé une campagne «Famille sœur» pour assurer la solidarité entre les gens dans des circonstances aussi extrêmes.
 
Les termes de la campagne sont les suivants:
 
– Un minimum de 100 euros par mois doit être envoyé à la famille jumelle pendant 3 mois.
 
– Les informations sur la famille jumelle à aider seront fournies par le Heyva Sor.
 
– La famille qui choisit une famille sœur peut envoyer l’argent directement au Heyva Sor [ou le Roja Sor] ou à la famille. »
 
Article en anglais est ici
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici