Le coronavirus et le soleil

0
377
Confinement J 8 – Elle est sortie faire ses courses après 3 jours de confinement total, mais croisée le soleil. Le coup de foudre fut immédiat.
 
Elle est rentrée à la maison en oubliant le caddy sur le trottoir, avec l’attestation de sortie à l’intérieur. Manque de bol, les flics l’ont arrêtée, car elle avait un sourire louche aux lèvres, et lui ont demandé ce qu’elle fichait dans la rue.
 
Oy, hawar ! Qui va payer le PV* ? Le soleil ou son cœur ?

Keça Bênav / La fille sans nom (en kurde, Bênav signifie « sans nom » et Keç « fille »)

PS: Ceci est de la fiction, ne vous inquiétez pas pour rien. 🙂

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici