ALLEMAGNE. De nombreuses victimes kurdes dans deux fusillades racistes

0
752
FRANCFORT – En Allemagne, la diaspora kurde n’est pas seulement persécutée par le pouvoir qui la criminalise à cause de sa lutte pacifique pour les droits des Kurdes au Kurdistan. Elle est également victime d’attaques racistes des Néo-Nazis. Drame absolu pour des exilés chassés de leurs terres par des Etats colonialistes barbares.
 
Hier soir, un homme armé a ouvert le feu sur deux bars à chicha – dont la clientèle serait majoritairement kurde – dans la ville de Hanau, dans l’ouest de l’Allemagne, tuant 9 personnes et en blessant plusieurs autres, selon la police. (Une des victimes est Ferhat Ünvar, 22 ans, fils de Serpil Temiz, journaliste travaillant pour le quotidien kurde Yeni Özgür Politika à Francfort.)
 
Le suspect s’est ensuite enfui chez lui où il a été retrouvé mort avec le corps d’une deuxième personne.

Peter Beuth, ministre de l’Intérieur d’Hesse a confirmé que l’attentat terroriste d’Hanau avait une motivation d’extrême-droite.

L’académicienne kurde en exil, Rosa Burç vient d’écrire au sujet du massacre d’Hanau : « Ne minimisez pas ce qui s’est passé en Thuringe ou à Hanau. Remettez en question le parti pris que l’on peut avoir en lisant des titres tels que « Massacre de Shisha-bar » ou « Migrants au couteau ». Prenez au sérieux lorsque nous, les Allemands « de couleur », disons que nous sommes constamment effrayés. Nous sommes tous responsables. »

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici