La solidarité avec le peuple kurde n’est pas un crime !

0
276
TURQUIE – Tuna Altinel a enfin été acquitté par la « justice » turque qui le poursuivait pour son soutien au peuple kurde ! Maintenant, il faut espérer qu’il puisse récupérer son passeport et revenir à Lyon où il enseignait les mathématiques…
 
Tuna Altınel, Maître de conférence à l’Université Lyon-1 était tenu en otage en Turquie depuis le 11 mai 2019 pour avoir participé le 21 février 2019 à un débat sur le massacre des Kurdes de Cizre organisé à Villeurbanne. Il était accusé de « propagande en faveur d’une organisation terroriste [le Parti des travailleurs du Kurdistan – PKK] ». 

Comme l’écrivait hier Eric Fassin, Altinel était persécuté par la « justice » de son pays pour avoir participé le 28 février 2019, à une soirée organisée par l’association Amitiés Kurdes Lyon-Rhône-Alpes, dont Tuna Altınel est membre. La soirée était intitulée : « Cizre, histoire d’un massacre » – perpétré par les forces de sécurité turques début 2016, au cours de la guerre menée contre la guérilla urbaine kurde, qui est devenu le symbole des exactions commises au nom de la lutte contre le terrorisme. Cet événement se tenait avec la permission de la préfecture de Lyon dans une salle de la mairie de Villeurbanne. Tuna Altınel y servait d’interprète à l’intervenant, Faysal Sarıyıldız, un ancien député du HDP (Parti démocratique des peuples) qui avait été témoin de ces événements. Il faut le souligner, à la différence du PKK, qui est une organisation armée, non seulement le HDP opère tout à fait légalement, mais en outre, c’est le troisième parti politique de Turquie. »

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici