PARIS. Les Kurdes d’Europe manifestent pour exiger la vérité dans le triple meurtre de Paris

0
423
PARIS – Cela fait 7 ans que trois femmes kurdes ont été assassinées au cœur de Paris. Malgré les nombreux éléments prouvant l’implication des services secrets turcs (MIT) dans ce crime politique, la justice française traîne les pieds. Mais les Kurdes ne baissent pas les bras et restent mobilisés pour obtenir justice, même si face à eux, ils ont des Etats qui privilégient leurs intérêts plutôt que la divulgation de la vérité dans ce dossier relevant du secret d’Etats…
 
C’est dans ce contexte que les Kurdes d’Europe et leurs amis vont manifester à Paris pour la septième année consécutive pour que la justice française fasse toute la lumière dans ce triple féminicide politique dont ont été victimes 3 femmes kurdes il y a 7 ans. En effet, le 9 janvier 2013, les militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez ont été exécutées à Paris. Le présumé coupable, Omer Güney est décédé en prison le 17 décembre 2016, un mois avant le début du procès. Depuis, une nouvelle enquête judiciaire a été ouverte à la demande des familles des trois victimes.
 
Cette année, les portraits de la politicienne kurde Havrin (Hevrin) Khalaf – co-présidente du parti Avenir de la Syrie violée et lapidée le 12 octobre par les mercenaires de la Turquie dans le nord du Rojava – vont rejoindre ceux de Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez, tuées à Paris en 2013.
 
RDV ce samedi 11 janvier, à 10:30, à la Gare du Nord de Paris, à deux pas de 147 rue La Fayette, le lieu où Sara, Rojbin et Ronahi (Sakine Cansız, Fidan Doğan et Leyla Şaylemez) ont été abattues, pour une marche en direction de la place de la République.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici