Un réfugié kurde vivant en France arrêté en Allemagne à la demande de la Turquie

0
1473
PARIS – La police allemande a arrêté Mehmet Sarar, un réfugié kurde résidant en France, à la demande de la Turquie. Sarar avait été emprisonné pendant 10 ans en Turquie, avant de se réfugier en France.

Le jeudi 26 décembre, Mehmet Sarar, un réfugié politique kurde vivant en France, a été arrêté lors d’un contrôle d’identité à la frontière franco-allemande dans un train en direction de Suisse où il se rendait pour quelques jours de vacances. Il est actuellement détenu dans une prison de Freiburg, en Allemagne, car il aurait un mandat d’arrêt d’Interpol le visant émis par la Turquie qui demande son extradition !
 
En arrêtant M. Sarar, qui a passé 10 ans dans les geôles turques, l’Allemagne montre qu’elle préfère collaborer avec la Turquie plutôt que de respecter les traités internationaux en matière du droit d’asile en arrêtant ce réfugié politique résidant en France.
 
Cette information a été donnée par le Comité de solidarité – GDKK qui demande la libération immédiate de Mehmet Sarar.
 
« En effet, Mehmet Sarar a obtenu le statut de réfugié politique en 2011 en raison des persécutions subies en Turquie pour les idées qu’il défendait. Ainsi, Mehmet a passé 10 ans de sa vie dans les prisons turques où il a participé à une grève de la faim de plus de 300 jours et au terme de laquelle il a été atteint du syndrome de Wernicke Korsakoff. Depuis son installation en France, il a continué à œuvrer sans relâche auprès de la classe ouvrière dont il fait partie. Ouvrier du BTP, il est sorti dans les rues, avec les GJ hier, et contre la réforme des retraites aujourd’hui. Membre de Comité de Solidarité – GDKK, il travaillait particulièrement à l’organisation des immigré.es dans la région parisienne. »
 
 
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici