La CON-MED dénonce les raids policiers visant les institutions kurdes en Allemagne

0
637
ALLEMAGNE – La Confédération des communautés du Kurdistan (KON-MED) a condamné les raids de la police allemande de 27 novembre visant les institutions kurdes en Allemagne.
 
La police allemande a effectué une descente mercredi au domicile de Sait Ozturk, coprésident de la Fédération des communautés du Kurdistan (FCK), et à ceux de cinq autres dirigeants kurdes, ainsi que dans les locaux du Centre de la communauté démocratique kurde.
 
Outre Öztürk, des perquisitions ont été effectuées aux domiciles de Gulistan Özdemir, Lokman Karaaslan, Rahime Ateş et Dikkat Revsi.
 
La KON-MED a déclaré dans un communiqué: « L’Etat allemand a effectué une descente aux domiciles des cadres kurdes et aux institutions kurdes dans le cadre d’une opération semblant confirmer son lien avec l’Etat turc.
 
Il n’y a aucune justification pour ces raids. Nous voulons déclarer que nous ne les acceptons pas et condamnons ces raids contre le peuple et les institutions kurdes. »
 
Le communiqué a également confirmé que lors des raids menés par des dizaines de policiers un grand nombre d’objets personnels ont été saisis.
 
« La politique de répression contre les institutions kurdes entraînera un regain de tension parmi le peuple kurde, qui subit déjà un processus sensible et subit des attaques.
 
Nous, le peuple kurde, avons créé nos associations afin de vivre notre culture en Allemagne, de nous souvenir de notre histoire, d’éclairer notre société, de protéger notre dignité et de ne pas être assimilés. (…) Nous appelons tous les démocrates, à commencer par le peuple kurde, à soutenir les centres communautaires kurdes. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici