TURQUIE: Mort suspecte d’un objecteur de conscience

0
61
TURQUIE – Burak Özgüner, défenseur des animaux et objecteur de conscience, qui avait refusé de faire son service militaire à cause du massacre d’animaux par l’armée turque à Roboski a été retrouvé mort chez lui.
 
Burak Özgüner, coordinateur du Comité de surveillance des droits des animaux (HAKIM), a été retrouvé mort. Özgüner s’est battu pendant de nombreuses années pour promulguer la loi sur les droits des animaux et, en 2015, il a déclaré son objection de conscience.
 
Lute pour les mulets tués à Roboski
 
Özgüner était l’un des défenseurs des droits des animaux qui se battaient depuis de nombreuses années. Özgüner, qui s’est battu pour la loi contre la violence contre les animaux, s’est également battu pour les mulets massacrés par l’armée turque dans le village kurde de Roboski du district à Sırnak/Uludere en 2011. Özgüner a déclaré son objection de conscience en 2015, quand sa lutte pour les mulets est restée infructueuse.
 
Özgüner était poursuivi par la justice turque pour son refus de servir dans l’armée turque. Özgüner avait comparu devant le juge à Konya il y a trois jours et avait déclaré : « Personne ne peut être puni pour avoir exercé son droit. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici