Appel à la création de plates-formes locales de défense des femmes du Rojava

0
585
La campagne Women Defend Rojava a appelé à la création de plates-formes locales pour protester contre l’invasion du nord de la Syrie par la Turquie, témoin de graves crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de féminicides depuis son lancement le 9 octobre :
 
« Depuis le 9 octobre 2019, l’Etat turc et ses milices djihadistes attaquent la population de la région autonome du nord et de l’est de la Syrie (Rojava). Cette guerre d’agression illégitime de la deuxième plus grande armée de l’OTAN vise à détruire le projet confédéral démocratique dans le nord et l’est de la Syrie.
 
Les attaques de cette occupation visent particulièrement les projets progressistes et émancipateurs qui se sont développés au cours des sept dernières années dans la révolution des femmes. Alors que le gouvernement Erdogan annonçait ouvertement cette guerre et les plans d’occupation de la région, nous avons vu ces dernières semaines que la communauté internationale – y compris les organes de l’ONU – s’est contentée de belles paroles contre cette guerre.
 
La communauté internationale semble elle aussi profiter de cette guerre. L’accord sur les réfugiés de l’UE contribue à cofinancer la guerre d’occupation d’Erdogan.
 
Le Rojava est l’expression de ce à quoi pourraient ressembler les valeurs sociétales, la libération des femmes, l’autodétermination et une société écologique et libérée. C’est une alternative claire à l’Etat, au patriarcat et au capitalisme.
 
La région actuellement attaquée a construit un modèle de société dans lequel tous les peuples et toutes les communautés religieuses peuvent coexister et dans lequel les femmes et les hommes jouissent de l’égalité dans un système qui met en œuvre le principe des coprésidentes aux côtés des organisations autonomes de femmes. Avec un nouveau système éducatif, dans lequel la Jinelojî (la science des femmes et de la vie) joue un rôle important, une nouvelle conscience se crée pour communiquer des connaissances indépendantes des histoires patriarcales de colonisation et de pouvoir.
 
Un village de femmes nommé Jinwar a été créé, dans lequel des femmes et des enfants issus de différentes communautés vivent ensemble dans une économie écologiquement durable dans laquelle ils construisent leurs propres moyens d’éducation et de santé. La révolution des femmes est aussi multicouche et multidimensionnelle que les personnes qui la développent.
 
Les projets créés par les femmes du Rojava nous ont donné l’espoir et la force de nous organiser avec plus de force ici en Europe. Une fois de plus, nous avons vu à quel point nos luttes sont inter-reliées. Nous comprenons la guerre d’anéantissement en cours comme une attaque ciblée contre la révolution des femmes et contre nous.
 
Par des actions diverses et créatives, nous avons adopté une position claire contre cette guerre brutale. Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue. La guerre continue cependant de faire rage. Nos activités n’ont pas encore suffi à mettre fin à cette guerre atroce. C’est pourquoi nous voulons être encore plus clairs dans notre lutte contre cette coalition de patriarches – Trump, Erdogan, DAECH, Poutine, Assad, Rouhani, Merkel, Macron et Seehofer. Nous voulons nous dresser contre eux à travers une organisation clairement féministe, écologique et antifasciste !
 
En créant une Plate-forme européenne des femmes pour la défense du Rojava, nous voulons défendre les valeurs créées par la révolution des femmes et les exprimer ici en Europe. Nous savons que nous devrons faire face à de nombreuses autres images de massacres et de guerres contre l’humanité si nous n’élevons pas la voix ici et maintenant. Nous savons que nous avons le pouvoir d’arrêter cette guerre et de changer le monde par notre lutte pour la dignité. Croyons ensemble en notre pouvoir et en l’idée d’un confédéralisme démocratique mondial des femmes et des personnes LGBTI+.
 
Ensemble, faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour défendre et soutenir la révolution des femmes au Rojava.
 
Répandons l’espoir que nos amis du Rojava nous ont donné dans le monde entier. Défendons nos amies qui luttent pour toutes les femmes du monde et qui nous ont héroïquement protégées des massacres de Daesh, grâce à notre pouvoir organisé partout dans le monde !
 
Organisez des réunions autonomes de femmes et de LGBTI+,
Créez votre comité local WOMEN DEFEND ROJAVA et participez à la plate-forme européenne WOMEN DEFEND ROJAVA PLATEFORM.
 
Les femmes qui se battent sont les femmes qui vivent !
 
Jin Jiyan Azadî ! »

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici