Fondation d’un groupe d’amitié kurde au Parlement Européen

0
150
STRASBOURG – Un groupe d’amitié kurde a été créé au Parlement Européen tandis que Selahattin Demirtas a été proposé comme candidat pour le prix Sakharov.
 
Hier, des membres et du co-président du HDP, Sezai Temelli, ont rencontré des politiciens européens, dont François Alfonsi, au Parlement Européen.
 
Sezai Temelli, a tenu une conférence de presse conjointe avec des représentants de groupes politiques du Parlement européen dans le cadre de rencontres européennes. La rapporteuse du Parlement Européen (PE) pour la Turquie Katie Piri a également assisté à la conférence de presse.
 
Les politiciens européens qui ont pris la parole lors de la réunion ont réagi aux nominations des administrateurs (kayyum) aux villes dirigées par le HDP.
 
Temelli a déclaré : « L’affaire Demirtaş, qui se tiendra demain à la CEDH, est un cas emblématique de toute la période. Il y a des milliers de prisonniers politiques en dehors Demirtas en Turquie. Nous avons encore des dizaines de co-maires en prisons. Bien que l’état d’urgence soit terminé, le gouvernement impose à présent le gouvernement d’OHAL [étét d’urgence] et limoge nos maires. Hier à Diyarbakir Kulp, les co-maires de la commune ont été démis de leurs fonctions et remplacés par des administrateurs. Le pouvoir d’Erdogan continue d’imposer un régime de kayyum au peuple kurde. Il tente de créer un régime autoritaire en ignorant la volonté politique du peuple kurde. »
 
Temelli a demandé le soutien des institutions internationales face aux violations des droits en Turquie. Il a également rappelé que le président turc Erdogan continuait à faire du chantage à l’Europe à travers les réfugiés syriens en Turquie.
 
François Alfonsi, le député Européen membre du groupe Verts / ALE, a par ailleurs déclaré qu’ils avaient décidé de créer un groupe d’amitié kurde au sein du PE.
 
Kati Piri a déclaré que l’affaire de Demirtas devant la CEDH était importante pour tous les prisonniers politiques en Turquie, ajoutant que les mairies HDP n’étaient pas les seules menacées par des kayyums et a rappelé que le ministre turc de l’intérieur, Suleyman Soylu avait menacé également le maire d’Istanbul Ekrem İmamoğlu.
 
La candidature de Demirtas proposée pour le Prix Sakharov
 
Le parlementaire chypriote Costas Mavrides, qui a assisté à la conférence de presse, a proposé que Selahattin Demirtas soit nommée pour le prix Sakharov. Le député danois Nikolaj Villumsen, vice-président du groupe de gauche, a déclaré que Demirtas était digne du prix Sakharov et qu’ils soutiendraient la proposition.
 
François Alfonsi a déclaré qu’ils trouvaient la proposition intéressante et qu’ils en discuteraient lors de la réunion du groupe d’amitié kurde le 9 octobre. Kati Piri a déclaré que le prix Sakharov serait remis à son propriétaire en décembre et qu’elle espérait voir Demirtas au PE en décembre.
 
Le Prix Sakharov
 
Le prix Sakharov pour la liberté de l’esprit, nommé en l’honneur du scientifique et dissident soviétique Andreï Sakharov, fut créé en 1988 par le Parlement européen pour honorer les personnes ou les organisations qui ont consacré leur existence à la défense des droits de l’homme et des libertés fondamentales. (Wikipedia)
 
 
Image via HDP Twitter

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici