73 civils kurdes enlevés à Afrin en 16 jours

0
197
AFRIN – Les forces d’occupation ont enlevé au moins 73 personnes dans la région d’Afrin au cours des 16 derniers jours.
 
Selon des sources locales, Ebdo Ibis et son fils Menan Ebdo Ibis ont été enlevés dans le district de Jindires, à Afrin, le dimanche 15 septembre. Ils auraient été transférés vers la Turquie.
 
Le 13 septembre, des mercenaires soutenus par la Turquie ont enlevé Şiyar Nezmî Hemo dans le district de Sherawa. Ils auraient demandé 15 000 dollars à la famille du jeune homme pour le libérer.
 
Le même jour, neuf civils ont été enlevés par des mercenaires de Faylaq al-Sham dans le village de Derbelut, à Jindires.
 
Ces attaques, visant les civils kurdes, ont été intensifiées ces derniers mois. Des centaines de personnes ont été kidnappées depuis début juillet. En juillet et août, le nombre d’enlèvements s’élevait à plus de 500. Selon l’ANF, au moins 73 personnes ont été enlevées depuis le début du mois de septembre. On pense que le nombre réel est plus élevé.
 
Afrin est sous l’occupation de l’Etat turc et de ses alliés mercenaires depuis plus d’un an. Les attaques de l’État turc contre Afrin ont commencé le 20 janvier 2018 et l’invasion de la ville le 18 mars 2018.
 
Depuis l’invasion, des crimes de guerre systématiques ont été commis dans la région. Presque chaque jour, des crimes tels que la confiscation de biens appartenant à la population locale, l’enlèvement de civils pour obtenir une rançon, la torture ou des exécutions sont perpétrés.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici