Les femmes kurdes descendent dans la rue à travers l’Europe

0
485
Le mouvement des femmes kurdes mène une campagne en Europe sous le slogan « Debout pour la liberté et le changement ».
 
Des manifestations ont été organisées à Paris, Cologne, Stuttgart, Copenhague, Bâle, Luxembourg et dans d’autres villes européennes dans le cadre de la campagne du mouvement des femmes kurdes en Europe (TJK-E) sous le slogan « Debout pour la liberté et le changement » (« Rise up for freedom and change »).
 
PARIS
 
A Paris, les Kurdes et leurs amis se sont rassemblés sur la place de la République pour une marche à l’appel du Mouvement des femmes kurdes en France (TJK-F) contre les féminicides, contre la destitution des maires HDP dans 3 grandes villes kurdes, en Turquie. 
 
COLOGNE
 
A Cologne, en Allemagne, des femmes sont parties de la cathédrale à Rudolfplatz. De nombreux politiciens se sont également joints à la marche où des manifestants ont protesté contre les attaques génocidaires de l’Etat turc contre le peuple kurde, portant des banderoles saluant la lutte des femmes pour la liberté.
 
STUTTGART
 
Dans la ville allemande de Stuttgart, des centaines de personnes ont organisé une marche pour protester contre la mainmise du régime turc sur les municipalités d’Amed, Van et Mardin, gérées par le HDP.
 
Les manifestants, qui ont parcouru trois kilomètres, ont également été rejoints par de nombreuses organisations de la plate-forme Solidarité avec le HDP, dont ADHK, AGİF, Alınteri, Alınteri, ATİK, DİDF, FCK, HDK, SKB, SYKP, l’Association de la solidarité et culture de Becekli Göktepe, AABF, BA-WÜ, le Congrès de construction de Dersim et le MLPD.
 
La manifestation s’est terminée par un rassemblement à Schlossplatz.
 
COPENHAGUE
 
Une autre manifestation a eu lieu à Copenhague où le Le Conseil des femmes (kurdes) Sevê a installé un stand d’information.
 
Les manifestants ont condamné la violence contre les femmes et la saisie des municipalités HDP d’Amed, Mardin et Van.
 
BÂLE
 
A l’appel de l’Union des femmes kurdes de Suisse (YJK-S) et du Comité du Rojava, une manifestation a eu lieu à Bâle.
 
Des centaines de personnes se sont rassemblées sur la place Claramatte et ont manifesté contre le patriarcat et la mentalité d’occupation de l’Etat turc,
 
Les banderoles portées par les manifestants lisaient « Occupants, sortez de nos terres », « Pas de guerre, pas d’occupation », « Épaule contre épaule contre le fascisme » (…).
 
D’autre part, des jeunes internationalistes de Turquie, du Kurdistan et de Suisse ont mené une campagne de graffiti pour protester contre l’invasion turque au Rojava. Les manifestants ont fermé la route à la circulation à Dreirosenbrücke où ils ont organisé un rassemblement.
 
Un discours prononcé au nom du Comité du Rojava déclarait : « Nous avons libéré le Rojava, nous la défendrons ensemble. Nous parviendrons à l’illumination contre les ténèbres, à la libération des femmes contre le système à prédominance masculine et nous réaliserons l’espoir des peuples opprimés d’un avenir libre par la lutte internationaliste. »
 
Le rassemblement s’est terminé après les discours de la YJK-S et des jeunes militants de la lutte.
 
LUXEMBOURG
 
Une longue marche a été organisée de la gare à l’hôtel de ville de Luxembourg. Protestant contre la mainmise du régime turc sur les municipalités HDP et les attaques d’occupation au Kurdistan, les manifestants ont scandé des slogans « Fasciste Erdoğan », « Le PKK est le peuple et le peuple est ici », « Le fascisme sera enterré au Kurdistan » et « Les administrateurs sortiront du Kurdistan ». Certains milieux socialistes et démocratiques luxembourgeois se sont également joints à la marche par solidarité.
 
ROME
 
Dans la capitale italienne, Rome, les communistes ont organisé une marche à laquelle les Kurdes ont également participé et ont protesté contre la prise de municipalités dirigées par des maires HDP. Des tracts relatant la politique fasciste de l’Etat turc ont été distribués pendant la marche.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici