Dilan Cudi : Une artiste kurde indomptable jetée en prison

0
274

TURQUIE – « Toutes les expos que j’avais prévues pour réaliser mes rêves se sont déroulées sans moi. Les sculptures que j’ai essayé de réaliser sont restées inachevées. Mes sculptures en argile sont séchées et fissurées depuis longtemps. Mais ce dont j’ai le plus besoin ici, c’est un peu de boue… »

L’artiste kurde emprisonnée, Dilan Cûdî Saruhan, condamné à neuf ans de prison pour « être membre d’une organisation terrorste », a déclaré dans une lettre : « Je n’abandonnerai pas mon esprit et ma pensée libres et je ne m’assagirai jamais. »
 
La Turquie est devenue un pays réprimant sévèrement l’art. Ce pays, qui est en haut du podium dans tous les domaines avec sa répression, ses violations des droits humains et ses arrestations, est également à la pointe avec ses artistes en prison. Dans ce pays où les tribunaux sont sous pression politique, les journalistes, les politiciens, les défenseurs des droits, ainsi que les artistes sont qualifiés de «membres d’une organisation» ou de faire de la « propagande » et placés dans des prisons. L’un d’eux est l’artiste Dilan Cûdî Saruhan. Saruhan est emprisonnée à la prison pour femmes fermée de Bakırköy depuis décembre 2017 et accusée d’avoir été membre d’une organisation. Saruhan a écrit une lettre à propos de sa situation et a ajouté : « Bien que les pratiques ici visent à l’isolement (…) de l’esprit, je résiste à cela. Parce que j’ai une grande foi en l’art et en la vie. »
(…)
 
Un article écrit par Zehra Doğan
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici