« La présence des prisonniers de Daech sans procès affectera la paix régionale et internationale »

0
412
SYRIE / ROJAVA – Le représentant du Parti de la modernité démocratique, Maher Al-Temaran, a déclaré que la présence de mercenaires de DAECH et leurs familles constituait un fardeau économique pour la région et a appelé la communauté internationale à accepter la création d’un tribunal international pour eux. Sinon, « cela affecterait la paix régionale et internationale », a-t-il averti.

Maher Al-Temaran a déclaré cela au sujet de la création d’un tribunal international pour les prisonniers de DAECH / ISIS et le danger que représentent ces mercenaires contre les peuples de la région alors que la communauté internationale ignore les demandes des peuples de la région d’établir un tel tribunal.
 
« La communauté internationale doit répondre aux demandes de la population de la Syrie du nord et de l’est pour la création d’un tribunal chargé de juger les mercenaires sur le territoire où ils ont commis leurs crimes.
 
La présence de mercenaires et de leurs familles dans la région constitue un fardeau économique et maintient la région en danger permanent, ce qui exige la disponibilité d’un potentiel qui ne peut être disponible que pour les pays riches vivant une vie normale, ce qui ne s’applique certainement pas à nos régions qui vivent en état de siège et d’urgence », a déclaré Al-Temaran.
 
Il a évoqué la nécessité pour la communauté internationale de contribuer à la mise en place d’un tel tribunal dans la région gérée par l’administration autonome, car certains États n’ont montré aucune responsabilité vis-à-vis des prisonniers de DAECH et n’ont pas accepté de les rapatrier.
 
« Tant que les pays occidentaux n’auront pas reçu les criminels de Daesh et n’auront pas assumé leurs devoirs et obligations à cet égard, ils devront contribuer à établir un tribunal international pour ces criminels dans nos régions », a-t-il ajouté.
 
Il a souligné que la région avait les ressources humaines et juridiques et les compétences nécessaires pour mener de tels procès. « Les cadres qui dirigent et déterminent les mesures juridiques des juges, des enquêteurs (…) sont disponibles et efficaces. Ils peuvent mener à bien ces procès et réussir à obtenir la justice souhaitée par les populations de la région qui ont subi des crimes plus que toute autre partie et communauté. »
 
Maher a déclaré que la réalisation de la justice et son sens de l’existence et de la souveraineté était un besoin psychologique collectif à satisfaire.
 
Il a exprimé son mécontentement et son étonnement devant le fait que les pays du monde n’ont pas assumé leurs responsabilités envers leurs citoyens impliqués dans la guerre. Il a ajouté que « l’esprit occidental est un instrument arithmétique extrêmement aveuglé par l’égoïsme et la recherche de ses propres intérêts. »
 
Il a conclu en appelant la communauté internationale à contribuer à alléger le fardeau du grand nombre de détenus et à reconnaître l’établissement d’un tribunal dans la région autonome.
 
Lors de ses campagnes antiterroristes, les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) ont arrêté près de 900 mercenaires ainsi que des milliers de femmes et enfants provenant de plus de 50 pays étrangers.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici