La Turquie prépare une nouvelle opération militaire contre le Kurdistan Sud et le Rojava

0
200
Selon les sources locales, la Turquie se préparerait à de nouvelles opérations militaires contre le Kurdistan du Sud et le Rojava. Par ailleurs, les pressions turques contre le camp de réfugiés kurdes de Maxmur et la région yézidie de Shengal devraient être accrues.
 
L’Agence Mezopotmaya (MA) a rapporté que l’armée turque se préparait à une nouvelle « opération spéciale » contre le Kurdistan du Sud, au nord de l’Irak.
 
Se basant sur des sources locales, MA a déclaré que l’armée turque a envoyé un grand nombre de troupes, dont des gardes de village, et du matériel militaire dans la ville de Derecik, dans le district de Şemdinli, à Hakkari.
 
Les troupes déployées à la frontière seraient en train de planifier une « opération spéciale » contre la région de Barzan dans le district de Hewler (Erbil) Soran. Le but de l’opération serait d’envahir et de s’installer dans la région de Goshine située entre Xakurke et Xinere.
 
Parallèlement à cela, le régime turc planifierait une agression contre le Rojava, dans le nord de la Syrie. Le renforcement militaire turc dans le district d’Akçakale à Urfa, à la frontière de la ville du Rojava Gire Spi, qui se poursuit depuis un certain temps, est associé à ce plan d’agression. MA affirme que les deux opérations seront effectuées simultanément.
 
AUGMENTATION DES PRESSIONS CONTRE LE MAXMUR ET LE SHENGAL
 
Selon le même rapport de l’Agence de presse de Mésopotamie, le plan de la Turquie prévoit des pressions croissantes contre Maxmur et Shengal sous prétexte de l’attaque contre le personnel du consulat général turc d’Hewler qui avait été impliqué dans des activités d’espionnage.
 
Le régime turc aurait eu des entretiens avec l’administration régionale d’Hewler, qui aurait abouti à une décision d' »augmenter la pression ». L’arrestation et l’interrogatoire de plusieurs personnes de Maxmur à la suite de l’attentat auraient eu lieu dans le cadre de la réunion susmentionnée.
 
TROIS COLLINES DE SHELADIZE REMISES AUX FORCES TURQUES
 
D’autre part, le service d’ANF Sorani a rapporté que les forces du KDP (Parti démocratique du Kurdistan) ont abandonné les collines Mirwasye et Kepki Kejwê dans la ville de Sheladize, dans le district d’Amadiya de Duhok, et les ont remises aux troupes turques.
 
La colline de Rebia dans la région de Sheladize et une autre colline dans la ville de Sire avaient été abandonnées aux forces d’invasion turques la semaine dernière.
 
Les rapports indiquent que les forces du PDK construisent une route pour les véhicules militaires entre Sheladize et Derelok dans le but de protéger les troupes turques de la colère de la population locale. Le matériel de construction proviendrait de Turquie et serait installé par des hommes du PDK.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici