Les Syriaques demandent aux USA de mettre fin à une éventuelle invasion turque dans le nord-est de la Syrie

0
737
SYRIE – Le Conseil militaire chrétien-syriaque (MFS) soutenu par les Etats-Unis a mis en garde mercredi contre une possible attaque turque de l’est de l’Euphrate en Syrie et a appelé les États-Unis à intervenir.
 
Le MFS craint que cette attaque ne mette en danger la vie des milliers de Chrétiens vivant dans le nord-est de la Syrie.
 
SyriacMilitaryMFS
Le conseil militaire a défendu les chrétiens syriaques contre la menace du l’État islamique au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS).
 
Les Syriaques sont l’une des plus anciennes communautés chrétiennes du monde. Beaucoup d’entre eux ont fui en Europe à cause des attaques de l’Etat islamique.
 
À présent, ils craignent que la Turquie ne lance une incursion à l’est de l’Euphrate, qui déplacerait de nouveau des milliers de Chrétiens vivant dans des localités près de la frontière turco-syrienne.
 
L’armée turque a récemment commencé à ériger un mur entre la Turquie et le nord de la Syrie et à rassembler des forces près de Tal Abyad.
 
« Il vise clairement à envahir le nord de la Syrie », a déclaré le Conseil militaire syriaque dans un communiqué.
 
Une importante population de Chrétiens vit sur le territoire menacée par la Turquie.
 
Le Conseil militaire a appelé les Chrétiens américains à se rassembler et à exhorter Washington à s’assurer que les forces américaines présentes dans le nord-est de la Syrie empêchent la Turquie et ses groupes armés d’envahir la région. « L’armée américaine va-t-elle rester les bras croisés pendant que nous sommes tués ? »
 
Le Conseil militaire syriaque a appelé ses «partenaires de la Coalition internationale à assurer la sécurité et la protection des minorités religieuses et ethniques vivant dans le nord-est de la Syrie», rappelant que l’État islamique «constitue toujours une menace».
 
Aram Hanna, membre du commandement général de la MFS, a déclaré qu’il espérait que la coalition dirigée par les États-Unis protégerait l’est de l’Euphrate, où les cellules dormantes de l’État islamique constituent toujours une menace.
 
Mercredi, une voiture a explosé à un poste de contrôle au centre de la ville de Hasakah, causant peu de dégâts matériels et de blessés parmi les civils, une attaque liée à l’État islamique.
 
La Coalition doit intervenir et protéger nos régions « car nous sommes leurs partenaires dans la guerre contre DAECH. Vous ne pouvez pas oublier nos martyrs [dans la lutte contre DAECH], et nous avons besoin de protection», a déclaré Hanna.
 
Les organisations militaires et politiques syriaques craignent qu’une nouvelle invasion turque reproduise les massacres subis par les Chrétiens sous l’empire ottoman.
 
Des milliers de Syriaques ont fui en Syrie après avoir subi un génocide aux mains des Ottomans en 1915, également connu parmi les Syriaques sous le nom de Seyfo.
 
« La Turquie est notre ennemi historique. Ils ont toujours essayé de nous tuer. C’est leur politique, peut-être, » a déclaré Hanna.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici