Les femmes kurdes protestent contre la violence masculine à Amed

0
947
TURQUIE / BAKUR – À Amed, les femmes sont descendues dans la rue pour protester contre la violence masculine. Plusieurs femmes ont été assassinées dans la métropole kurde ces dernières semaines.
 
Répondant à l’appel de l’association des femmes Rosa, TJA (Mouvement des femmes libres) et d’autres organisations de la société civile, une manifestation contre la violence masculine a eu lieu hier dans la ville d’Amed (Diyarbakir).
 
Les femmes ont marché derrière une bannière noire sans inscription. Sur les pancartes, on pouvait lire : « Nous ne pleurons pas, nous nous rebellons », « Le meurtre est politique », « L’amour ne tue pas, l’amour fait vivre »…
 
Les discours ont appelé à la fin du régime patriarcal, du militarisme, de la guerre, de l’exploitation, du sexisme et de la violence. « Le système produit la guerre et les hommes produisent la violence. Les mécanismes répressifs sociaux se manifestent dans la misogynie et le sexisme. Avec un langage de haine, la société se polarise. Les femmes sont assassinées dans la rue. Combien de fois devons-nous mourir ? Quiconque reste silencieux devant la violence faite aux femmes acquiesce. Ne restez pas silencieux, prenez partie ! »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici