IRAN / ROJHILAT. Deux femmes kurdes sont mortes à cause du refus des hôpitaux de les prendre en charge

0
769
IRAN / ROJHILAT – Deux femmes kurdes sont mortes à cause du refus des hôpitaux de les prendre en charge.
 
L’une des femmes était enceinte de deux mois et avait attrapé la grippe, elle est décédé à Sinê (Sanandaj).
L’autre femme est morte d’un accident cérébral vasculaire à Piranshahr.
 
Selon des sources locales, une femme kurde enceinte de deux mois, KZ, âgée de 33 ans, a été grippée par une grippe grave et a demandé à être emmenée à l’hôpital Be istat, dans le centre-ville de Sinê. Les responsables de l’hôpital ont refusé d’hospitaliser KZ, qui est décédée plus tard.
 
Dans un incident similaire, une femme nommée Zolayha Sarşin de Piranşehir (Piranshahr) a été emmenée à l’hôpital par son mari. Là, on lui a dit d’aller à Mahabad. Il a tenté d’emmener sa femme à Mahabad en véhicule privé, mais Sarşin est décédée en route alors à cause d’un AVC.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici