RAQQA. Les femmes règlent tous leurs problèmes dans leurs propres assemblées

0
703
SYRIE – RAQQA – L’Assemblée des femmes de Rimele apporte des solutions à tous les problèmes que les femmes du quartier ont et permet aux femmes de construire un avenir grâce à leurs efforts dans divers domaines.
 
L’Assemblée des femmes de Rimele a été fondée le 1er mars 2018 dans le quartier de Rimele, à Raqqa, et c’est la deuxième assemblée des femmes dans la ville.
 
L’assemblée reçoit les plaintes de dizaines de femmes et résout leurs problèmes. L’assemblée s’efforce également de faire en sorte que les femmes soient conscientes de leurs droits et aient les moyens de défendre leur liberté.
 
L’assemblée compte 5 commissions : réconciliation, éducation, économie, relations générales et archives. 15 femmes travaillent dans ces assemblés.
 
300 plaintes des femmes résolues
 
L’Assemblée des femmes de Rimele a résolu 300 plaintes de femmes dans un délai d’un an et demi. La plupart de ces problèmes étaient liés aux effets de la mentalité patriarcale de DAECH.
 
La commission la plus chargée de l’assemblée est la commission de réconciliation, qui a résolu 300 plaintes concernant principalement les divorces et les enfants. Le comité a également démontré que ces questions peuvent être résolues sans avoir recours aux tribunaux.
 
L’assemblée a également assumé le rôle de résoudre les problèmes financiers des femmes. Avec les 18 communes de l’assemblée, les femmes peuvent résoudre leurs problèmes financiers sans dépendre d’autres personnes.
 
Madlen Mater, membre de l’Assemblée des femmes, a déclaré qu’elles avaient fondé l’Assemblée avec trois femmes et qu’elles avaient rencontré de nombreux obstacles en cours de route : « Au début, les femmes ne voulaient pas participer à ces efforts.
Nous avons travaillé en communication constante avec les femmes et avec les conditions de formation, nous avons essayé de nous débarrasser de la mentalité de DAECH. » 
 
Madlen a ajouté qu’elles avaient créé des emplois pour 40 femmes grâce au cours de tricot qu’ils ont donné et que les projets d’agriculture et de boulangerie qu’elles ont développés aideraient les femmes à progresser davantage.
 
Madlen a déclaré qu’elles s’amélioreraient avec le soutien du Comité des femmes du Conseil civil de Raqqa et a ajouté : « Nous serons ainsi en mesure de mettre en œuvre plusieurs de nos projets ».
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici