Mazlum Kobanê : Les Kurdes syriens sont prêts à négocier avec la Turquie et le régime syrien

0
1197
SYRIE – QAMISHLO – Le commandant en chef des Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par les Etats-Unis, Mazlum Kobanê a déclaré samedi qu’ils  étaient ouverts au dialogue avec la Turquie et le régime syrien.
 
Kobanê, a prononcé le discours d’ouverture de la première conférence sur les blessures de la guerre dans la Syrie du Nord et d’Est, tenue dans la ville de Rumailan.
 
« Nous entrons dans une nouvelle phase qui nécessite l’organisation de nos rangs et la protection des frontières de nos régions.
 
Comme vous le savez, après l’éradication de Daesh, nous sommes confrontés à une nouvelle étape qui nous impose un certain nombre de responsabilités et de devoirs, dont les plus importants sont la réorganisation de nos rangs et la protection des frontières de nos régions jusqu’à parvenir à une solution politique à la crise en Syrie », a déclaré Kobanê.
 
Kobanê a conclut : « Après la libération, il doit y avoir une solution politique à cette nouvelle étape. Nous ne devons pas dire que notre guerre a pris fin parce que les autres forces tenteront de saboter nos régions et de saper la sécurité et la stabilité. La guerre contre Daesh a pris fin, et maintenant la protection de nos régions est devenue un devoir fondamental. En tant que force militaire, nous allons intensifier notre lutte et accroître nos missions pour faire face à toutes les attaques et tous les stratagèmes visant nos régions.
 
Nous ne voulons pas de guerre dans nos régions. Nous sommes favorables à la résolution des problèmes par le dialogue. Que ce soit avec la Turquie ou le régime syrien, nous sommes prêts à dialoguer avec toutes les parties. »
 
Les FDS ont fourni des forces terrestres dans la coalition internationale contre l’État islamique (DAECH / ISIS). Cependant, Ankara considère les FDS comme la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui a mené une insurrection de plusieurs décennies sur le sol turc pour l’autonomie kurde.
 
Le dirigeant syrien Bashar al-Assad s’est à plusieurs reprises engagé à récupérer toute la Syrie, y compris le territoire du nord de la Syrie contrôlé par les forces kurdes.
 
Dans sa première communication majeure depuis la rupture du processus de paix mi-2015 entre le PKK et l’État turc, le leader emprisonné du PKK, Abdullah Öcalan a publié un communiqué appelant à une solution négociée du conflit syrien, appelant les FDS à s’engager dans la diplomatie et œuvrer pour l’unité en Syrie.
 
« Avec le paradigme du leader Öcalan, nous avons vaincu l’idéologie terroriste et fasciste de l’EI. Pour cette raison, nous pensons que le leader Öcalan aura un rôle important à jouer dans la résolution de la crise syrienne », a déclaré Kobanê.
 
ANHA

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici