Rapport de l’UE sur la Turquie : Régression dans tous les domaines

0
402

« La Turquie est un partenaire clé de l’UE et un pays candidat. Le dialogue et la coopération, y compris au niveau le plus élevé, se sont poursuivis dans les domaines essentiels présentant un intérêt commun, notamment par une coopération efficace en matière de migration et de soutien aux réfugiés. Toutefois, le pays continue de s’éloigner toujours plus de l’Union européenne, avec un sérieux recul dans les domaines de l’état de droit et des droits fondamentaux et un affaiblissement des contre-pouvoirs au sein du système politique résultant de l’entrée en vigueur de la réforme constitutionnelle. En juin 2018, le Conseil a constaté à l’unanimité que les négociations d’adhésion avec la Turquie étaient par conséquent au point mort et que ni l’ouverture ni la clôture d’aucun autre chapitre n’étaient envisageables. Les faits sous-tendant cette appréciation n’ont pas changé. » (Site de la commission européenne)

La Commission européenne a publié le rapport d’avancement sur la Turquie. Le commissaire chargé de l’élargissement, Johannes Hahn, a déclaré qu’ils ne prévoyaient pas l’ouverture de chapitres avec la Turquie.

Le commissaire européen en charge de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn, a présenté le rapport sur les progrès réalisés dans sept pays, dont la Turquie.
 
Le rapport présenté à la commission des affaires étrangères du Parlement européen a souligné la forte régression enregistrée par rapport aux années précédentes dans les domaines des droits humains et de la démocratie en Turquie, et a mentionné pour la première fois des préoccupations concernant l’économie et le marché libre.
 
Hahn a déclaré que les violations des droits humains se sont aggravées et a ajouté qu’il y avait une régression dans de nombreux domaines, y compris l’économie.
 
Le rapport indique que les mesures prises par le gouvernement turc ont eu un impact négatif sur les marchés et que l’économie turque a continué de progresser sur une trajectoire extrêmement erronée.
 
Le rapport soulignait également que la transparence en matière d’aides d’État n’avait pas progressé et que l’inquiétude concernant l’indépendance des principales institutions financières du pays s’était accrue.
 
M. Hahn, membre de la Commission chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, a déclaré: « La Turquie continue de s’éloigner de l’UE. »
 
Le rapport souligne également que la liberté d’expression, la liberté d’association et d’autres droits de l’homme a fortement régressé et indique que les pressions politiques exercées sur les juges et les procureurs ont porté atteinte à l’indépendance du pouvoir judiciaire.
 
Hahn a déclaré qu’ils étaient satisfaits de l’accord avec Ankara sur les réfugiés et a ajouté que la coopération se poursuivait dans le respect des intérêts communs.
 
Le rapport mentionne également les élections locales du 31 mars. Soulignant que dans quatre municipalités de villes kurdes, le HDP n’a pas obtenu les mairies malgré sa victoire aux élections. Le rapport a également mentionné la convocation de nouvelles élections municipale à Istanbul. Le rapport a ajouté que les deux incidents suscitaient des inquiétudes accrues quant au fait que le processus électoral en Turquie ne soit pas exempt de pressions politiques.
 
À la suite de cette présentation, trois députés européens, dont la rapporteure pour la Turquie Kati Piri et la députée portugaise Ana Gomes, ont évoqué la situation dans les prisons. Les députés ont déclaré qu’il ne devait pas y avoir de silence sur les femmes médecins détenues dans des cellules dans des prisons et sur les diplomates victimes de mauvais traitements à Ankara.
 
Kati Piri a publié un communiqué sur Twitter et déclaré qu’elle « avait soulevé de graves allégations de torture dans les prisons, de nécessité de relancer le processus de paix, de prisonniers politiques comme Osman Kavala et Selahattin Demirtas, et de se montrer solidaire avec la population turque ».
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici