Leyla Güven : Je mets fin à ma grève de la faim mais continue mon combat contre l’isolement

0
684
TURQUIE – AMED – Leyla Güven et les députés HDP mettent fin à leurs grèves de la faim. Leyla Güven va être hospitalisée aujourd’hui.
Dans son message lu lors d’une conférence de presse au siège d’HDP Amed, la députée kurde Leyla Güven a annoncé avoir mis fin à sa grève de la faim.
Cette déclaration intervient après l’appel d’Ocalan demandant aux grévistes de la faim de cesser leur action. Les prisonniers en grèves de la faim ont également mis fin à leur action.
 
Voici le message de Leyla Güven :
 
« Le Moyen-Orient, dont le Kurdistan, est un champ de bataille absolu comme une boule de feu en feu. Sur ce champ de bataille, l’accès à une vie libre est empêché par l’imposition du déni politique et culturel des Kurdes ainsi que par les politiques fondées sur la soumission. La perspective de la nation démocratique par le dirigeant du peuple kurde, M. Abdullah Öcalan, est maintenant un fait largement accepté comme une solution pour surmonter ces obstacles. Comme le montre l’expérience de Rojava, qui continue de secouer le monde, la thèse sur la démocratie au Moyen-Orient inclut tous les peuples de cette géographie. L’acteur le plus important pour la solution démocratique de la question kurde au Moyen-Orient est M. Öcalan.
 
Aujourd’hui, dans le pays, l’isolement, imposé à M. Öcalan, s’est répandu dans la société et il cause une honte à l’humanité. De ce point de vue, je peux dire que notre seule chance est d’être révolutionnaire. Parce que seul [être révolutionnaire] peut empêcher cette honte, et il peut s’opposer aux choses intolérables et à l’extorsion.
 
En tant que membre du peuple kurde, j’ai été impliqué dans des activités politiques dans divers domaines sans interruption depuis 1994. Malgré toute l’illégalité que nous avons connue, nous avons poursuivi notre lutte. Cependant, je vois clairement que je ne pourrais pas mener une politique correcte, efficace, perspicace et inclusive à l’étape actuelle.
 
Sachant que l’isolement de M. Öcalan était un isolement imposé aux gens, j’ai entamé une grève de la faim illimitée de mon plein gré. J’ai dit que je poursuivrais la grève de la faim jusqu’à ce que l’isolement soit levé. Je crois qu’il est absolument crucial, non seulement pour les Kurdes, mais pour tous les peuples vivant dans ce pays, que les opinions de M. Öcalan, qui n’a jamais fait de concessions de ses efforts de paix malgré son isolement absolu depuis 20 ans, soient accessibles au public.
 
C’est aujourd’hui le septième mois de notre grève de la faim. Mes amis, principalement Nasır Yağız, et des milliers de prisonniers qui sont des camarades de ceux qui « aiment la vie jusqu’à la mort », ont soutenu cette action avec force et soutien. Notre résistance s’est répandue dans le monde entier depuis Strasbourg et dans ce processus, trois autres députés HDP [ont rejoint la grève de la faim] ont également développé la résistance avec nous. Cette action s’est donc transformée en une année de résistance.
 
Tout au long de ce processus, nous avons été les plus blessés et nous avons ressenti la douleur la plus forte dans nos cœurs avec le martyre de nos camarades qui ont sacrifié leur vie pour nous faire vivre, devenant des cris pour briser le silence, même avec leur propre vie : Zülküf Gezen, Ayten Beçet, Zehra Sağlam, Medya Çınar, Yonca Akici, Siraç Yüksek, Mahsum Pamay, Ümit Acar et Uğur Şakar. Ils sont les véritables héros et les défenseurs de ce processus. Je leur rends hommage avec le plus grand respect et la plus grande gratitude…
Je voudrais également souligner le jeûne de la mort qui a atteint son 27e jour. Nos 30 camarades ont déjà transformé leur grève de la faim en un jeûne de la mort, mettant en avant une volonté inébranlable contre l’isolement.
 
Nous savons que M. Öcalan est le seul interlocuteur pour une paix honorable afin de mettre fin aux souffrances vécues sur nos terres. L’objectif de cette résistance à la grève de la faim était de briser l’isolement illégal et inhumain de M. Öcalan et d’ouvrir la voie à des efforts de paix qui englobent le Moyen-Orient. La déclaration en 7 points de suggestions de solutions, partagée publiquement après la réunion du 2 mai, est l’expression concrète de la contribution que M. Öcalan apporte à la démocratie turque. Par conséquent, la fin du système d’isolement d’Imrali profitera autant à l’ensemble de la population turque qu’aux Kurdes.
Ce faisant, les mères aux voiles blancs et Nora, l’une des mères de la Plaza De Mayo, sont venues me rendre visite depuis l’Argentine, démontrant une fois de plus que la « paix » fleurira avec la résistance sacrée des mères. Les mères et leurs enfants sont devenus le bourgeon d’un nouvel espoir.
C’est alors que la résistance a ouvert la porte à la rupture de l’isolement absolu. Le dirigeant du PKK, Öcalan a d’abord rencontré son frère, Mehmet Öcalan, puis ses avocats à deux reprises. Cependant, nous poursuivrons notre lutte active de différentes manières pour éliminer complètement l’isolement. Le fardeau de la responsabilité repose maintenant sur nos épaules, sur les épaules de ceux qui mènent une politique démocratique active. Si la politique ne peut pas produire de solutions, elle ne fait que créer de nouveaux problèmes.
Bien que je promette d’agir avec cette responsabilité et cette conscience, aujourd’hui, je mets fin à ma grève de la faim. Je voudrais souligner que notre résistance à la grève de la faim a atteint son objectif. Mais notre lutte contre l’isolement et notre lutte pour la paix sociale se poursuivront dans tous les domaines. Cette lutte doit conduire à une paix honorable.
Je remercie individuellement tous ceux qui m’ont soutenu. Je voudrais remercier tous ceux qui sont devenus notre voix, qui ont cru en nous et qui n’ont pas perdu espoir dans cette atmosphère fasciste d’oppression. Mais tout d’abord, je voudrais remercier les Mères pour la Paix et toutes les femmes qui n’ont pas quitté la rue malgré toutes les attaques et la répression. « L’espoir est plus précieux que la victoire » ; nous espérons, nous réussissons. »
 
Leyla Güven
Coprésidente du Congrès de la société démocratique et députée HDP
26 mai 2019
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici