10% des exécutés dans le monde en 2018 étaient des Kurdes

0
241
Au cours de l’année écoulée, malgré la réduction de la peine de mort dans le monde et en Iran, au moins 70 citoyens kurdes ont été exécutés en Iran.
 
Selon le rapport annuel d’Amnesty International, en 2018, au moins 690 citoyens ont été exécutés dans 20 pays, avec 303 morts (plus de 30%) de moins qu’en 2017. Selon Amnesty International, en 2017, 993 personnes ont été exécutées.
 
Selon les statistiques de Hengaw, au moins 70 citoyens kurdes ont été exécutés en Iran en 2018.
 
En comparant ces deux statistiques, on constate que 10% du nombre total de citoyens exécutés dans le monde étaient des citoyens kurdes en Iran.
 
Il convient de noter que ce nombre ne comprend pas les exécutions de la République populaire de Chine. L’ampleur réelle du recours à la peine de mort en Chine n’est pas connue car ces données sont classées secret d’État.
 
Selon le rapport annuel d’Amnesty International, environ 78% des exécutions de l’année dernière concernaient l’Iran, l’Arabie saoudite, le Vietnam et l’Irak.
 
Les cinq premiers pays où la peine capitale est en vigueur : Chine (1000), Iran (au moins 253), Arabie saoudite (149), Viet Nam (au moins 85) et Irak (au moins 52).
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici