Le député allemand Martin Dolzer en grève de la faim solidaire

0
728
HAMBOURG – Le député allemand, Martin Dolzer, a rejoint la grève de la faim menée par la députée du HDP Hakkari, Leyla Güven, demandant la fin de l’isolement du leader du peuple kurde, Abdullah Öcalan.
 
Martin Dolzer, député de Die Linke à Hambourg, a annoncé qu’il avait entamé une grève de la faim dimanche soir pour exprimer sa solidarité avec la demande des Kurdes en grève de la faim.
 
« L’État turc a violé le droit international avec cette pratique, l’isolement d’Öcalan doit cesser immédiatement », a déclaré Dolzer.
 
« Öcalan jouera un rôle important pour la paix »
 
La grève de la faim de la députée HDP Hakkari et coprésidente de la DTK, Leyla Güven dure depuis 138 jours maintenant. Les prisonniers ont atteint le troisième mois de jeûne et leur santé se détériore rapidement.
 
« La grève de la faim en cours ne consiste pas à mourir, mais à instaurer la démocratie et la paix. La grève de la faim est un cri contre cette injustice durable. Ce cri doit être entendu par l’opinion publique mondiale. Comme Nelson Mandela en Afrique du Sud, Abdullah Öcalan pourrait jouer un rôle crucial dans la démocratisation de la Turquie et la paix au Moyen-Orient », a déclaré Dolzer.
 
Le député allemand a souligné que les États occidentaux, et en particulier le gouvernement fédéral allemand, ne souhaitait pas écouter la voix des grévistes de la faim. Il a ajouté : « Si les demandes de Leyla Güven et des autres prisonniers et activistes en grève de la faim sont acceptées, ils survivront. C’est pourquoi j’appelle le gouvernement fédéral allemand et l’UE à jouer un rôle positif en tant qu’interlocuteurs et je les exhorte à faire pression sur le gouvernement Erdoğan. »
 
Réunions de sensibilisation sur les grèves de la faim
 
Martin Dolzer, qui a terminé sa déclaration avec les mots « Berxwedan Jiyane » [La résistance, c’est la vie], a ajouté qu’il poursuivrait sa grève de la faim jusqu’à mercredi.
 
Dolzer a déclaré qu’il rencontrerait aujourd’hui et demain les représentants des églises et des organisations de la société civile pour expliquer la grève de la faim et l’isolement imposé à Öcalan.
 
Dolzer, qui a rendu visite aux activistes en grève de la faim à Strasbourg en janvier dernier, a déclaré que toute personne en faveur de la démocratie, de la paix et de l’égalité devrait se lever et agir.
 
Le député de Hambourg est un sociologue et devrait mettre fin à sa grève de la faim par une conférence de presse de son parti au Parlement de l’État de Hambourg le mercredi à 11 heures.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici