Le PYD – Europe appelle à une action internationale contre les menaces turques

0
688
« Nous appelons la communauté internationale à reconnaître notre cause et notre administration démocratique dans le nord de la Syrie, à nous soutenir fermement contre les menaces et l’occupation turques à Afrin et à faire pression sur la Turquie pour qu’elle se retire des territoires syriens qu’elle occupe ».
 

La représentation en Europe du Parti de l’Union démocratique (PYD) a publié une déclaration à l’occasion de l’anniversaire des attentats à la bombe du 22 mars 2016 à Bruxelles.

Voici la déclaration : 

« L’organisation terroriste Daech a revendiqué la responsabilité des attaques. Trois attentats-suicides coordonnés ont eu lieu en Belgique: deux à l’aéroport de Bruxelles, à Zaventem, et un à la station de métro Maalbeek, dans le centre de Bruxelles. À la suite de ces attaques terroristes, 32 civils ont été tués et plus de 300 personnes ont été blessées.
 
Ce douloureux anniversaire coïncide avec le massacre de la fusillade des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande. Malgré la condamnation internationale de la diffusion de la vidéo de cet acte terroriste odieux, le président turc Erdogan a évoqué à plusieurs reprises ce massacre et l’a utilisée dans ses discours provocateurs lors de la campagne électorale de son parti. Dans ses récents discours, il n’a pas hésité à inciter à la haine contre la Nouvelle-Zélande, l’Australie et l’Europe. Ses discours étaient également associés à l’attaque terroriste aux Pays-Bas dans la ville d’Utrecht, qui a coûté la vie à des innocents. Ce n’est pas un hasard si l’incident d’Utrecht a eu lieu un jour après le discours provocateur d’Erdogan, et ce n’est pas un hasard si l’auteur de l’acte terroriste est un ressortissant turc.
 
Nous, le Parti de l’Union démocratique (PYD), exprimons nos sincères condoléances aux familles des victimes à Bruxelles, Christchurch et Utrecht. Nous déclarons également aux peuples et aux gouvernements belge, néo-zélandais et néo-zélandais notre totale solidarité et son soutien aux efforts de lutte contre le terrorisme en Europe et dans le monde, qui sont au cœur de notre projet démocratique au Rojava et en Syrie du Nord.
 
Nous assistons aujourd’hui à la victoire des Unités de protection du peuple (YPG), des Unités de protection des femmes (YPJ) et des Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par la Coalition internationale contre le Daech, contre le pire organisation terroriste qui constituait une menace pour l’humanité dans son ensemble. Cette victoire sur le terrorisme dans le nord et le nord-est de la Syrie est un cadeau de l’auto-administration démocratique du Rojava et du nord de la Syrie et de ses forces, les YPG, le YPJ et les FDS, au peuple belge, européen et du monde libre. Cependant, la guerre contre Daech n’est pas encore terminée et sa menace est toujours présente dans ses cellules dormantes en Syrie et en Europe. Le plus grand danger réside dans l’état d’esprit et l’idéologie de Daesh, qui doivent être combattus à tout prix.
 
Les victoires des YPG, des YPJ et des FDS, appuyées par la coalition internationale, sur Daesh dans son dernier fief, Baghouz, au nord-est de la Syrie, qui coïncide avec les douloureux événements de les attentats de Bruxelles, Christchurch et Utrecht, redonnent espoir en notre capacité de peuple kurde et de toutes les ethnies du nord de la Syrie à vaincre le terrorisme mondial en coopération avec la communauté internationale.
 
Nous appelons tous les pays européens, les États-Unis, la Russie et les autres partis en Syrie et dans la région, à assumer leurs responsabilités [envers] le peuple kurde et toutes les composantes de la Syrie du Nord.
 
En outre, nous appelons la communauté internationale à reconnaître notre cause et notre administration démocratique dans le nord de la Syrie, à s’opposer fermement aux menaces de l’État turc et de son occupation à Afrin, et à faire pression sur la Turquie pour qu’elle se retire des territoires syriens qu’elle occupe. »
 
Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici