La Turquie attaque le « Kurdistan » en Serbie

0
147
SERBIE – BELGRADE – Pour cette image, l’ambassade de Turquie, par l’intermédiaire de la police serbe, tente de fermer le Maksim caffe ténu par une famille kurde à Belgrade. « C’est un acte terroriste », dit-on.
 
La police a ordonné aux propriétaires d’enlever la carte du Kurdistan (modifiée pour faire un clin d’œil à Google Map* qui avait supprimé sur Mymap la carte historique du Kurdistan à la demande de la Turquie). Sinon, ils vont fermer le café. La police aurait dit à la famille kurde que la Turquie est grande puissance contre laquelle la Serbie ne peut pas faire grand chose… 
 

La propriétaire kurde du café a détaillé ainsi, les menaces dont ils font l’objet, sur la page Facebook du Maksim Caffe :

N’AUTORISEZ PAS L’AUTORITÉ TURQUE SUR LE TERRITOIRE SERBE

« 1. L’ambassade de Turquie a envoyé une lettre à la police pour menacer de fermer le café d’une manière ou d’une autre, car nous sommes près de l’ambassade de Turquie et appelons notre café «kurde» au lieu de «turc». Le type de café que nous servons est notre propre style de café sur lequel nous avons tous les droits. Par conséquent, nous avons également le droit de le nommer comme bon nous semble.

 
2. C’est une attaque contre les minorités et ma famille en nous traitant de terroristes. Pourquoi le nom « café kurde » est-il un acte terroriste ? Parce que les Kurdes en tant que nation sont des terroristes par défaut ? Je ne fais la publicité d’aucun parti politique. Pour les personnes non instruites, les Kurdes sont issus de l’ancienne Mésopotamie, berceau de toutes les civilisations.
 
3. Pourquoi la Serbie encourage-t-elle les étrangers à créer une entreprise en Serbie si ces mêmes étrangers ne bénéficient pas des droits et libertés fondamentaux ? Toutes les règles qui s’appliquent dans ce cas sont-elles celles dictées par l’ambassade de Turquie ?
 
4. J’ai un enfant, je suis enceinte et j’ai besoin de ce travail pour survivre. L’ambassade de Turquie menace de fermer mon bar, je vis dans la peur à cause des différentes menaces que ma famille et moi-même recevons. Quelqu’un réagira-t-il ou les autorités turques continueront-elles à être mises en œuvre en Serbie ? »
 
La carte du Kurdistan sur Google My Maps, un service personnalisé permettant aux utilisateurs de créer des cartes, a été supprimée par Google après que le géant de l’Internet se soit conformé à la demande de l’État turc. De nombreuses personnes s’étaient amusées à partager cette carte truquée du Kurdistan en réaction à la décision scandaleuse de Google.
 
Des journaux kurdes avaient rapporté qu’un responsable turc avait affirmé que la Turquie attaquerait les Kurdes même sur la planète Mars. En attendant, la Turquie pourchasse les Kurdes sur la toile et sur terre où qu’ils se trouvent.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici