Artiste kurde Rêber Wahid : «Tout artiste doit être une arme face à l’ennemi»

0
120

L’éminent artiste kurde, Rêber Wahid, a déclaré que la Turquie cherchait à détruire la région et que ce qui se passe à Afrin en était un bon exemple, alors qu’il commentait les menaces turques pesant sur les régions du nord et d’est de la Syrie. Il a également souligné que le partenariat de la Turquie avec les mercenaires de Daesh était évident, soulignant la nécessité d’unifier les rangs kurdes pour affronter l’ennemi.

ROJAVA – KOBANÊ – Ces déclarations ont été faites par l’artiste kurde Rêber Wahid lors d’une interview réalisée par l’agence de presse Hawar.

Rêber Wahid a obtenu le titre d’ambassadeur de la paix pour les personnes handicapées au Moyen-Orient, et a chanté pour les résistances à Afrin et à Kobanê :  « Kobanê a une place spéciale dans mon cœur. C’est la première ville kurde au monde qui a triomphé du terrorisme dans l’ère moderne, et son nom héroïque a été gravé en lettres d’or dans l’histoire avec le sang de son peuple et le courage de ses héros qui résistent au terrorisme criminel turc de Daesh. »

« La Turquie n’a aucune amitié avec les sages de la région et du monde. Elle a commis des massacres contre les Kurdes et les Arméniens, et cherche toujours à en détruire d’autres, car ce qui se passe à Afrin et dans d’autres villes est la plus grande preuve du terrorisme de cet État, et son partenariat avec les mercenaires de Daesh est évident pour tous ».

Quant au rôle de l’artiste dans la résistance, il a déclaré : « J’ai chanté pour Kobanê et Afrin en arabe et en kurde, et je chanterai pour toutes les villes de résistance. C’est le devoir de l’artiste envers son peuple, donc tout artiste doit être une arme face à l’ennemi. »

« Tout le monde doit se tenir aux côtés de l’Administration Autonome pour vaincre l’ennemi et travailler ensemble pour la construction, la stabilité et le développement. L’ennemi turc n’est pas en sécurité. Cet ennemi est allié au diable pour contrôler les ressources, et il tue pour cela. Ce sont les descendants des Ottomans qui ont causé le retard de la région depuis qu’ils ont pris la direction de la nation arabe et islamique, et les massacres des Arméniens et des Kurdes en sont un bon exemple ».

Il a ajouté que la Turquie était un pays arriéré culturellement et moralement, et qu’elle essayait de combler ce retard en pillant et détruisant d’autres cultures.

L’artiste Rêber Wahid est originaires de la ville de Qamishlo, au nord du pays. Il a chanté dans plus de 14 langues et a remporté plusieurs prix régionaux et internationaux.

http://www.hawarnews.com/en/haber/artist-rber-wahid-every-artist-must-be-weapon-at-enemys-face–h6637.html

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici