AccueilKurdistanBashurLa KCK appelle à une lutte accrue contre le fascisme turc

La KCK appelle à une lutte accrue contre le fascisme turc

KURDISTAN DU SUD – BEHDINAN – La coprésidence du Conseil exécutif de l’Union des communautés du Kurdistan (KCK) a publié un communiqué suite au massacre des civils par l’État turc au Kurdistan du Sud.
 
Hier, des manifestants ont pris d’assaut une base militaire turque à Sheladize après le meurtre de quatre civils kurdes dans des bombardements turcs le 23 janvier dans la région.
 
Voici la communiqué de la KCK :
 
« Notre peuple a lancé la plus grande résistance à la liberté que l’histoire ait connue dans les quatre régions du Kurdistan et à l’étranger. Cette grande résistance rend nos amis fiers et nos ennemis en détresse. L’État turc ne peut tolérer la détermination des Kurdes à être libres et il les attaque de ce fait. Le régime turc génocidaire attaque notre peuple de toutes parts avec toute sa brutalité. Le régime génocidaire a assassiné quatre de nos compatriotes et en a blessé deux autres lors des dernières frappes aériennes sur Dereluk, Reshawa.
 
Tout d’abord, nous offrons nos condoléances à tout le peuple du Kurdistan, en particulier aux familles de nos martyrs, et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.
 
Ce n’est pas la première fois que la [Turquie] cible des civils dans le Kurdistan du Sud. Le régime génocidaire a déjà tué des centaines de civils au Kurdistan du Sud. Le régime fasciste a également pris pour cible notre peuple au Rojava et au Kurdistan du Nord et a massacré des milliers de civils de la manière la plus barbare qui soit.
 
Le régime turc fasciste a utilisé le mensonge de « lutter contre le PKK et les YPG, pas contre les Kurdes » pour cacher la politique génocidaire qu’il mène contre notre peuple.
 
C’est sous ce mensonge qu’il tente de dissimuler les massacres du peuple kurde. Mais le PKK et toutes les autres forces politiques kurdes sont les fils et les filles du peuple kurde. Le monde a progressivement commencé à accepter les Kurdes avec ses dirigeants. Mais le génocide turc vise délibérément tous les Kurdes avec leurs dirigeants. Par conséquent, il frappe tous les Kurdes sans discrimination.
 
Ces attaques sont menées sous les auspices et avec le soutien de diverses puissances internationales, notamment des États-Unis.
 
Les coordonnées des cibles devant être touchées par les avions de combat turcs sont données par les avions de reconnaissance américains. Il est clair que les États-Unis, conformément à leurs propres intérêts politiques, ne s’inquiètent pas du sang versé par les Kurdes à la suite des attaques de l’État turc.
 
Les avions de reconnaissance américains fournissent les coordonnées des cibles à l’Etat turc, tandis que le gouvernement du Kurdistan du Sud reste silencieux. Sans aucun doute, pour notre peuple, ce silence fait du gouvernement du Kurdistan-Sud un partenaire criminel.
 
Le fait que l’État irakien ne défende pas sa souveraineté et ses citoyens suscite la suspicion de notre peuple et affaiblit ses liens avec l’État irakien.
 
Indépendamment du prix à payer, le peuple du Kurdistan est déterminé à être libre et à atteindre son statut dans les quatre parties du Kurdistan. Cette détermination est illustrée par les grèves de la faim et les actions démocratiques menées dans quatre régions du Kurdistan et à l’étranger.
 
Les martyrs de Deraluk resteront en vie dans notre combat et notre mémoire. »
 
La KCK a appelé « tout notre peuple à embrasser nos martyrs et à renforcer la lutte contre le fascisme de la République turque ».
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici